Quatre mariages,un enterrement, film de Mike Newell

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Quatre mariages, un enterrement ",

( Four weddings and a funeral ),     1994,

de : Mike  Newell,

avec : Andie Mc Dowell, Kristin Scott Thomas, Hugh Grant, John Hannah,

Musique : Richard Rodney Bennett, Haendel...

*******

Lire le Poème correspondant ?

*******

    Charles (Hugh Grant) est fréquemment invité aux mariages de ses amis. Où il arrive, d'ailleurs, toujours en retard, et quelquefois en oubliant les alliances... Mais, malgré l'exemple qui lui est donné, il demeure un célibataire obstiné. A l'une des cérémonies, il rencontre une belle Américaine, Carrie (Andie Mc Dowell), avec laquelle il passe la nuit. Malheureusement, elle repart aux Etats-Unis dès le lendemain matin. Au mariage suivant, quelques semaines plus tard, elle est à nouveau présente. Mais la joie de Charles est de courte durée, car elle lui présente son richissime fiancé ! Qu'importe, il lui avoue son amour et passe une nouvelle nuit avec elle... Le destin cruel permettra-t-il une issue heureuse à cet amour sous forme de déchirements perpétuels ?...

    That is the question ! C'est avec un bonheur constant que nous assistons à cette sarabande de célébrations souvent burlesques (l'inénarrable office bafouillant du père Gérald avec un Rowan Atkinson hilarant), parfois grivoises, toujours brillantes et jubilatoires. Tous les personnages sont délicieusement croqués avec une forme d'humour anglais parfaitement accessible à nous autres, pauvres continentaux. C'est décapant, vivant, rythmé et peuplé de détails aussi croustillants que joyeusement iconoclastes. Hugh Grant virevolte dans cette marée festive avec l'aisance qu'on lui connaît, alternant les gaffes énormes avec la timidité du collégien. Et puis il y a bien sûr ces deux merveilleuses actrices, Kristin Scott Thomas dans un rôle et une apparence physique peu valorisants, et, surtout, Andie Mac Dowell, plus radieuse et resplendissante que jamais, qui débite d'un air adorable et mutin la liste de ses expériences sexuelles à un Charles médusé.

    Une réussite majeure dans le domaine de la comédie, qui allie un scénario intelligent et inventif à une réalisation pleine de vie jusque dans les moments dramatiques.

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.