" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Six  feet under ",    Saison 4,       2004,

de : Alan  Ball..., 

avec : Michael C. Hall, Peter Krause, Frances Conroy, Rachel Griffiths, Lili Taylor, James Cromwell, Ben Foster, 

Musique : Richard Marvin

*******

six_feet_under4


Saison 1     Saison 2      Saison 3      Saison 5  

    Après la disparition de Lisa (Lili Taylor), les différents membres de la famille Fisher surmontent tant bien que mal le drame. Plutôt bien pour Ruth (Francis Conroy), qui n'a d'yeux que pour son Georges (James Cromwell) bien aimé. Pas trop mal pour David (Michael C.Hall), qui retrouve un certain équilibre dans sa relation avec Keith (Mathew St.Patrick). Et carrément de manière sombre pour Nate (Peter Krause), très perturbé par le décès de sa femme. Mais les perturbations ne tardent pas à s'amonceler...

    L'impression première est à peu près la même que lors de la vision de la saison 3. A savoir que le scénario se montre un tantinet erratique. Il suit le quotidien de chaque personnage, épouse toujours avec sensibilité les traumatismes et les souffrances internes, mais ne donne pas l'impression de se diriger avec assurance vers un cap dramatique essentiel. L'urgence et la spontanéité naturelles qui caractérisaient les deux premières saisons semblent s'être diluées progressivement, laissant la place à un amoncellement de va et vient parfois répétitifs entre des personnages qui, à l'instar du récit, cherchent leur direction, mais ne la trouvent pas vraiment. Le spectateur ne peut que se sentir attiré par ces êtres déboussolés, angoissés, terriblement proches de lui. Pourtant l'absence de pics dramatiques majeurs (exception faite de l'aventure nocturne de David), procure une impression de ronronnement, certes ludique et souvent intéressant, mais frustrant par rapport aux expériences vécues dans les deux premières saisons. Il faut vraiment attendre la révélation finale pour que l'envie de poursuivre l'expérience dans l'ultime saison manifeste sa force...

    Un petit 5 étoiles... Dommage !

Film sur IMDB

Bernard  Sellier   

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.