" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Abîmes ",      

( Below ),         1996,

de : David  Twohy, 

avec : Matthew Davis, Bruce Greenwood, Holt McCallany, Dexter Fletcher, Olivia Williams, Scott Foley,

Musique : Graeme Revell

*******


 

      1943. Après avoir coulé un navire allemand, le sous-marin Tiger Shark recueille trois naufragés, dont une femme, Claire Page (Olivia Williams). Celui qui est en charge de commandement, le lieutenant Brice (Bruce Greenwood) se rend rapidement compte que l'un des naufragés blessés est un allemand. Puis d'étranges événements commencent à se produire...

    David Twohy est manifestement passionné par les mystères, témoin " The arrival " tourné en 1996. Nous retrouvons ici les mêmes qualités déjà remarquées dans ce film de science-fiction. A savoir l'installation d'une véritable atmosphère, en l'occurrence claustrophobique, profondément angoissante, ainsi qu'une réelle économie dans le fantastique qui, intelligemment, se fait très discret. Pas de monstres ou d'effets spéciaux outranciers. L'angoisse naît principalement de l'accumulation des stress, et le récit joue habilement sur l'ambigüité des situations. Y a-t-il réellement des fantômes ? Les hommes ne sont-ils pas sujets à des hallucinations ? Les sujets de panique ne manquent pas, depuis le tourne-disque qui se met en marche spontanément jusqu'aux accidents mécaniques générés par des causes mystérieuses.

    Globalement, l'oeuvre de David Twohy ( écrite partiellement par Darren Aronofsky... ), demeure en-deça des grandes réussites du genre ( " Le bateau ", " A la poursuite d'Octobre rouge ", " K.19 " ), notamment en raison d'un scénario assez limité. Mais il ne manque ni d'intensité dramatique, ni deséquences réellement flippantes.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.