" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Another  earth ",           2011,

de : Mike  Cahill, 

avec : Meggan Lennon, Brit Marling, Robin Lord Taylor, William Mapother, Matthew-Lee Erlbach, AJ Diana,

Musique : Fall on your sword, Phil Mossman

*******

another_earth

    

   A 17 ans, Rhoda Williams (Brit Marling) est passionnée d'astronomie. Un soir, alors qu'on annonce à la radio la découverte d'une soeur jumelle de la terre, elle provoque un accident alors qu'elle était ivre. Elle effectue quatre années de prison. Lorsqu'elle sort, elle accepte un travail de nettoyage et prend contact anonymement avec John Burroughs (William Mapother), dont la femme et le fils ont été tués dans l'accident...

    Il n'est pas difficile de trouver ici les thèmes chers au réalisateur, qu'il développera trois an plus tard dans "I Origins". La science, la mort, l'au-delà, le devenir de la conscience, la continuité possible des liens développés ici-bas. S'y ajoutent ici la souffrance de la culpabilité et le besoin impérieux de pardon. Autant dire que les thématiques sont riches, hétérogènes et profondes. Contrairement à la narration de "I Origins", nettement fondée sur une concordance entre quête scientifique et hypothèses paranormales, celle qui est mise en oeuvre ici ne cherche pas à prouver quoi que ce soit. Ce sont l'onirisme, la poésie, l'imaginaire, qui tiennent le haut du pavé. Cela ne va pas sans un certain décousu dans la succession des séquences. La dimension psychologique offre de riches moments émotionnels, avec une belle sensibilité humaine de Rhoda, merveilleusement incarnée par Brit Marling. Mais la conjonction de ce drame humain avec l'aspect scientifique qui évoque la notion de "multivers" chère à "Fringe", se révèle nettement aléatoire et prosaïque. A ce titre, la dernière image, qui fait penser à la merveilleuse "Double vie de Véronique", semble bien gratuite, et laisse aussi perplexe qu'insatisfait. Les thématiques qui semblent particulièrement chères à Mike Cahill sont des plus captivantes. Pour son premier film de fiction, il est parvenu à créer une véritable atmosphère tant visuelle que narrative, même si le résultat se montre un peu bancal. Il ne fait pas de doute qu'il peaufinera probablement, au fil des créations, un univers profondément riche, entremêlant science, création mentale et fantastique.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier      

           

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.