" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Braquo ",        saison 2,      2011,

de : Eric  Valette,

avec : Jean-Hugues Anglade, Nicolas Duvauchelle, Karole Rocher, Michel Duchaussoy, Joseph Malerba, Olivier Rabourdin, Valérie Sibilia, Denis Sylvain, Pascal Elso,

Musique :  Erwann Kermorvant

*******

braquo_saison2

    Eddy Caplan (Jean-Hugues Anglade) et ses amis, Roxane Delgado (Karole Rocher), Walter Morlighem Joseph Malerba), Theo Vachewski (Nicolas Duvauchelle), sont arrêtés après le fiasco de la mise hors d'état de nuire du truand Serge Lemoine (Alain Figlarz). Eddy est emprisonné, tandis que ses trois collègues sont dégradés. Mais, afin de résoudre l'énigme du vol de 500 kg d'or qui semble avoir été effectué par un groupuscule issu de l'armée, le Commandant Marceau (Samuel le Bihan) propose à Caplan de procéder à une infiltration en s'échappant avec l'un des voleurs, Gaetan Merks (Pascal Demolon)...

    Comme souvent dans ce genre de situation, les créateurs (en l'occurrence Olivier Marchal a délégué ses pouvoirs), ont choisi la surenchère par rapport à la première saison, qui ne manquait pourtant déjà pas de punch. Les méchants sont de plus en plus nombreux, de plus en plus barbares, les séquences de tortures se multiplient (ici, elle ne sont même plus justifiées par le désir de sauver le monde, cf. "24 heures"...), l'agressivité gagne l'immense majorité des personnages, avec un Theo tellement hystérique que l'on ne comprend pas le quart des mots qu'il éructe. L'intrigue est particulièrement tordue, avec pas moins de six ou sept personnages ou groupes rivaux qui n'en finissent pas de se massacrer. Tout cela fait beaucoup, même si les rebondissements parviennent toujours à captiver le spectateur., en grande partie grâce à la personnalité de Caplan-Anglade, qui assume avec un solide charisme le lien entre toutes les composantes de l'histoire. Mais gare à l'overdose qui guette, surtout si une suite devait être donnée...

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.