Breaking bad, Saison 4, série de Adam Bernstein...

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Breaking  Bad ",     Saison 4,        2011,

de : Adam  Bernstein..., 

avec : Bryan Cranston, Anna Gunn, Aaron Paul, Dean Norris, Betsy Brandt, Charles Baker,

Musique : Dave Porter

*******

breaking_bad_saison4

Saison 1     Saison 2     Saison 3     
Saison 5

    Certain que son employeur, Gustavo Fring (Giancarlo Esposito), a décidé de se débarrasser de lui-même et de Jesse, Walter fait exécuter Gale Boetticher (David Costabile), qui était le seul chimiste susceptible de les remplacer.  Cette action radicale donne aux deux hommes un sursis. Pendant ce temps, Hank tarde à retrouver l'usage de ses jambes, suite à l'agression dont il avait été victime...

    Le début de cette nouvelle saison se révèle laborieux. Le scénario semble patiner et chercher sa voie. Beaucoup de scènes sont étirées plus que nécessaire et répétitives (les soirées psychédéliques de Jesse, les parcours avec Mike Ehrmantraut (Jonathan Banks), la rééducation de Hank...). Au point que l'on se demande si ce sont bien les mêmes auteurs qui sont aux commandes. Heureusement, à mi-course, la narration semble réintégrer peu à peu ses rails originaux et les trois derniers épisodes, dans lesquels la manipulation se fait reine, sont placés sous très haute tension. Sur le plan strictement événementiel, le dénouement n'appelle pas vraiment une suite. En revanche, l'ambiguïté grandissante de la personnalité de Walt ouvre des horizons aussi inquiétants qu'attendus...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.