" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Brillantissime "         2018,

 de : Michèle  Laroque, 

avec : Michèle Laroque, Kad Merad, Pierre Palmade, Gérard Darmon, Françoise Fabian, Rossy de Palma, Pascal Elbé, Oriane Deschamps, Michaël Youn,

Musique : Alex Beaupain

*******


    

    Le soir du réveillon, Angela (Michèle Laroque) voit sa vie s'effondrer. Sa fille Lea (Oriane Deschamps) part chanter avec des copains, son mari Max (Pascal Elbé) lui annonce qu'il se tire, et sa meilleure amie Charline (Rossy de Palma) s'endort après avoir avalé son traditionnel somnifère...

    Personne ne niera que Michèle Laroque est sympathique. De même que Kad Merad, Gérard Darmon, Françoise Fabian, ou encore Pierre Palmade, que l'on est toujours heureux de revoir sur grand écran. Mais ces présences, qui plus est souvent très anecdotiques, suffisent-elles à habiter un film ? En l'occurrence, certainement pas celui-ci. Dépourvue de toute profondeur, uniquement habillée de petites saynètes qui font plus d'une fois penser aux sketches télé de début de soirée, dont nombre sont improbables et ne semblent justifier leur présence que par la vedette qui les porte ( les 'thérapies' du docteur Steinman (Kad Merad), toutes plus grotesques les unes que les autres ), et enfin uniformément plate, l'histoire ne génère à aucun moment un quelconque enthousiasme.

    Et quant au titre, bien malin celui qui parviendra à découvrir un quelconque brillant aussi bien dans cette petite fable inodore, sans saveur,  que dans le personnage d'Angela, dont la superficialité et l'absence totale d'aspérités lasse très rapidement. Restent bien sûr les magnifiques paysages de la Côte d'Azur, mais c'est tout de même bien peu, surtout que trois scénaristes se sont attelés à la tâche. Même si les comédies françaises sombrent quelquefois dans la facilité, il est rare de s'approcher autant de la stérilité artistique.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.