Bûche glacée, poème inspiré du film Fargo de Joel Coen et Ethan Coen

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

BUCHE  GLACEE

Poème  inspiré  du  film : " Fargo " de  Joël & Ethan Coen

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

fargo_photos1




Quelle solution adopter,

Si, d'aventure, il vous échoit,

D'être un vilain jour endetté,

Que la destinée vous rudoie ?



fargo_photos2







Contactez deux énergumènes,

L'un, frêle moustachu  bavard,

Chatouillé par les androgènes,

Le genre un tantinet ringard.




fargo_photos3






L'autre, un balèze taciturne,

A la prunelle faisandée,

Doté de susceptibles burnes,

Dont le flingue tient lieu d'idée.




fargo_photos5







Ces deux associés émérites,

Gorgés de ruse et de bon sens,

Conformément au plan visitent,

Votre fastueuse résidence,




fargo_photos6







Raflent l’épouse fortunée,

Avec un doigté de velours,

Et l’emportent saucissonnée,

Vers un bucolique séjour.





fargo_photos7







Ne vous reste plus désormais

Qu’à soutirer forte rançon

Au riche père de l’aimée,

Puis partager la commission.





fargo_photos10







Un moelleux tapis blanc sur la lande glaciale…

Paix, silence, harmonie inondent la contrée.

Pourquoi faut-il soudain qu’un poulet provincial,

S’invite ingénument et rate son entrée ?





fargo_photos9







Dès cet instant, tout se déglingue

Les calamités s’amoncellent,

Le grand costaud manie le flingue,

Fait des fricassées de cervelles.





fargo_photos8







Leurs tueries sonnent le réveil,

D’une calme fliquesse en cloque,

Dont l’esprit n’a pas son pareil,

Pour déchiffrer les cas loufoques.





fargo_photos11







Le manteau blanc immaculé,

D’un hachis rouge s’est couvert.

Production du géant fêlé,

Qui découpe son congénère…




fargo_photos12






Conseil à vous, messieurs, qui visez l’impossible :

S’il naît dans votre esprit un plan machiavélique,

Gardez-vous d’engager des simplets irascibles,

Qui dans la boucherie noient leurs penchants sadiques !






02/12/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.