Colony, Saison 1, de Ryan Condal, Carlton Cuse...

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Colony ",

( Saison 1 ),        2016,

de : Ryan  Condal, Carlton  Cuse...,

avec : Josh Holloway, Sarah Wayne Callies, Peter Jacobson, Amanda Righetti, Isabella Crovetti, Ally Walker,

Musique : Clinton Shorter

 

*******



Saison 2      Saison 3

Ne pas lire avant d'avoir vu la Série  

    Depuis presque un an, suite à une mystérieuse invasion extra-terrestre, la ville de Los Angeles est coupée par un mur.  Tous ceux qui se trouvent à l'intérieur de l'enceinte sont étroitement surveillés par une milice militaire dirigée par des collaborateurs, comme par exemple Alan Snyder (Peter Jacobson). Will Bowman (Josh Holloway) vit avec sa femme Kate (Sarah Wayne Callies) et ses deux enfants, Bram (Alex Neustaedter) et Gracie (Isabella Crovetti). Un jour, Will tente de franchir le mur en cachette pour tenter de retrouver son fils Charlie, qui a disparu depuis l'invasion. Mais il est arrêté et se voit contraint de travailler pour les collaborateurs...

    Toute l'histoire de cette première saison repose sur une invasion extra-terrestre, et ses conséquences sur la vie quotidienne. Mais la première surprise est que, dans un premier temps, le spectateur ne voit jamais pointer la moindre bouille alien. Est-ce une question de budget ou au contraire une volonté délibérément choisie par les créateurs ? Difficile à dire. Toujours est-il que cette référence permanente à un danger que l'on ne voit jamais installe une curieuse atmosphère dans laquelle le mystère se mêle à une série de questionnements sur les réelles motivations de ces prétendus agresseurs. Existent-ils même vraiment ? Ou bien ont-ils été créés de toutes pièces par un pouvoir coercitif immonde ? A l'image de cet Alan Snyder (Peter Jacobson) ordure de première grandeur, ou encore de Phyllis (Kathy Baker), qui disparaît d'ailleurs assez rapidement. Les scénaristes n'ont pas cherché à complexifier les personnages de la 'zone verte', c'est-à-dire les 'collaborateurs' à la botte des envahisseurs. Ce sont tous des pourris, y compris les 'casques rouges' dans lesquels se sont engouffrés toutes les racailles dont le rêve est d'exercer leur pouvoir et leur violence sur les 'ennemis' de l'alliance. Tout comme c'était le cas dans les séries "V", nous revivons dans le drame de cette fracture entre résistants et collabos, celui qui a bouleversé la France au cours de la sconde guerre mondiale.

    Et ici la cassure est d'autant plus spectaculaire qu'elle atteint le couple des héros, avec, bien sûr, tout ce que cela implique de suspense, de dissimulations, de frayeurs, de complots. Si l'on excepte le dernier épisode, dans lequel intervient réellement la puissance alien, l'ensemble de cette première saison prend l'apparence d'un polar traditionnel, avec ses enquêtes, ses rebondissements, ses trahisons, ses indics. C'est du solide, comme savent en fabriquer les Américains, de l'efficace, mais pas de véritables variantes ou plus-values par rapport aux thrillers classiques.

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.