" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Comment tuer son boss ? ",

( Horrible bosses ),          2011,

de : Seth  Gordon, 

avec : Jason Bateman, Kevin Spacey, Charlie Day, Jennifer Aniston, Donald Sutherland, Lindsay Sloane, Steve Wiebe, Colin Farrell,

Musique : Christopher Lennertz

******* 

comment_tuer_boss1

    

    Nick Hendricks (Jason Bateman) travaille dans une grosse entreprise, Comnidyne, sous les ordres de Dave Harken (Kevin Spacey). Son ami, Dale Arbus (Charlie Day), est assistant dentaire dans le cabinet de Julia Harris (Jennifer Aniston). Quant à Kurt Buckman (Jason Sudeikis), il est employé par Bobby Pellit (Colin Farrell). Leur point commun ? Ils ne peuvent plus supporter leurs boss...

    Le pitch de départ est hyper simple, droit dans sa trajectoire, et ne cherche nullement à s'orienter vers une quelconque satire sociologique. Les trois malheureux compères sont au bout du rouleau, et le spectateur ne peut que compatir à leur souffrance, étant donné que leurs patrons sont, chacun dans leur genre, une caricature aussi extrême que simpliste de ce qui peut se faire de pire en matière de manipulation. Et les bourreaux semblent se régaler dans le cabotinage qui leur est grandement permis, avec, tout de même, une palme à Jennifer Aniston, irrésistible en nymphomane complètement allumée. Quelques péripéties viendront évidemment contrarier le vague plan de ces apprentis meurtriers, et ce ne sera pas une surprise que de révéler que tout cela n'est pas destiné à naviguer dans la finesse. Distraction primaire, sans travail intempestif des neurones, adaptée à un samedi soir au sortir d'une semaine épuisante...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.