Conjoint marri, poème inspiré du film Quatre mariages,un enterrement

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

CONJOINT  MARRI

Poème  inspiré  du  film : " 4 Mariages, 1 enterrement " de  Mike Newell

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

quatre_mariages_1enterrement_photos5




F
rères de cœur, amis de fêtes,

Célébrons Dame Liberté,

La seule et unique conquête,

Que nous ayons tous épousée.



quatre_mariages_1enterrement_photos6







Elle rayonne de vertus,

Ne connaît pas la jalousie,

Nous ballotte comme fétus,

Entre beautés inassouvies.




quatre_mariages_1enterrement_photos2.







L’attachement est une mort,

Qui guette le trop faible amant.

La femme est ruse ou carnivore,

Gardons-nous bien de ses serments !




quatre_mariages_1enterrement_photos3







Quelquefois l’un de nous succombe,

Dans un instant d’étourderie.

Nous l’accompagnons à la tombe,

Et pleurons sa sensiblerie.





quatre_mariages_1enterrement_photos1







C’est pendant la cérémonie,

Où se forgent les lourdes chaînes,

Du mariage et de l’ennui,

Que je découvris une Reine !





quatre_mariages_1enterrement_photos8







Bien loin de moi la pensée folle,

D’imiter mon stupide ami,

Qui bâtissait la nécropole,

D’un bon célibat décrépit.





quatre_mariages_1enterrement_photos7







Cependant je dois convenir,

Que la belle est affriolante,

Et que mes hormones bondirent,

Lorsqu’elle se fit avenante !





quatre_mariages_1enterrement_photos10







Dans la joie furent partagés

L’historique de nos amours,

Espérances et préjugés,

Le champagne et les petits-fours !




quatre_mariages_1enterrement_photos9







C’est avec une grande honte,

Que j’avoue avoir attendu,

Qu’à nouveau le hasard confronte,

Nos tempéraments ingénus.





quatre_mariages_1enterrement_photos12







Le destin me sourit enfin,

Mon cœur hurlait comme un chien fou,

Elle me tendit ses deux mains…

Et me présenta son époux !




quatre_mariages_1enterrement_photos13







Quelques mois d’agonie plus tard,

La belle avait rompu ses liens,

Abandonné son campagnard,

Ranimé son chakra pelvien !





quatre_mariages_1enterrement_photos14







J’ai tout tenté pour m’extirper,

De cette passion qui m’enchaîne :

Dans les églises méditer,

Même épouser une murène…





quatre_mariages_1enterrement_photos11







Rien n’y fait, je suis condamné,

A la cruelle destinée,

De l’amant métamorphosé,

En un conjoint domestiqué…





30/06/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.