Con primé, poème inspiré du film Le dîner de cons de Francis Veber

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes

CON  PRIME

Poème  inspiré  du  film : " Le Dîner de Cons " de  Francis  Veber

Je suis intelligent et beau

La fine fleur du gai Paris

Je porte bien haut le flambeau

De la recherche en connerie.

 

 

Cette étude pathologique

Des meilleurs cas enregistrés

Alimente des soirs épiques

Où rivalisent nos tarés.

 

 

Sans me flatter outre mesure,

Je puis affirmer que ce soir

J'ai découvert la créature

Qui pulvérise nos espoirs !

 

 

( Voir le poème entier avec les photos du film... )

 

 

 

Bernard  Sellier     22/05/2003 

 

      

◄ précédent              suivant ►

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.