Coup de Yang, poème inspiré du film Pulsions

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

COUP  DE  YANG

Poème  inspiré  du  film : " Pulsions " de  Brian de Palma

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

pulsions_photos1



T
imide exploration, amoureuse caresse,

De la main qui voyage à l'orée du plaisir.

Le temps a suspendu sa course vengeresse,

Qui émousse les pics des oppressants désirs.



pulsions_photos2





Jeux de lumière et d'ombre dans le cœur en berne,

L'esprit danse la valse de l'hésitation.

Le volcan des passions sous la banquise hiberne,

Lourde se fait l'attente de l'exaltation.




pulsions_photos3





Silence des couloirs dans le musée des ombres,

Symphonie des tableaux sur les murs blanc livide,

Pas légers des humains qui peignent leurs décombres,

Aux couleurs crues et vives de leur âme avide.




pulsions_photos5





Apparition fugace au détour d’un espoir,

Vision fantomatique dont le cœur s’embrase,

Ivresse de l’instant et promesses d’un soir,

Qui ouvre grand les portes d’une nuit d’extase.




pulsions_photos4





Improbable rencontre enchâssée de silences,

Le printemps de l’amour exhale ses douceurs.

Dans le septième ciel, se meurt la fulgurance,

Tandis qu’au sein de l’ombre attend le prédateur.





pulsions_photos7





Sous le rasoir glacé

Jaillit le chaud nectar.

La mort s’est annoncée,

Souveraine et barbare.





pulsions_photos8





Antre de chair luisante où s’abîme l‘épieu,

Sceptre dominateur qui se perd dans le gouffre,

Dans quelle vérité gît le chant mélodieux,

Où la nature en paix ne se tord ni ne souffre ?





pulsions_photos6





Le néant de l’enfer accueille en son mystère,

Le corps désespéré que le choix écartèle.

C’est le brûlant refuge aux froideurs de la terre,

Et l’oubli permanent d’une angoisse mortelle.





21/08/2004           
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.