Cracheur de feu, poème inspiré du film Coeur de dragon

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

CRACHEUR  DE  FEU

Poème  inspiré  du  film : " Coeur de Dragon " de  Rob Cohen

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

coeur_dragon_photos7



Jadis veillaient de fiers dragons,

Sur un monde primaire, au sortir de l'enfance.

Ils se montraient les parangons,

Du Code de l'honneur et de la Transcendance.



coeur_dragon_photos4






Sur terre s'étendait la paix.

De vaillants chevaliers, spirituels et mystiques,

Dans la grandeur et le respect,

Tempéraient les élans de guerriers fanatiques.




coeur_dragon_photos6






Mais dort au tréfonds de l'humain,

Le geyser de l'orgueil et l'océan du fiel,

S'éveillent en un tournemain,

L'épée de sa colère et son mépris du Ciel.




coeur_dragon_photos3






En ces temps reculés, régnait un Souverain,

Dont l’âme noire et le cœur dur,

Soufflaient l’ignominie sur ses bras assassins,

Marqués d’infâmes flétrissures.





coeur_dragon_photos2






Il advint, un beau jour, que le cruel despote,

Se vit, dans un combat, saisi par la Camarde,

Tandis que son cher fils, d’une main qui tremblote,

Se saisissait de la couronne à la hussarde !





coeur_dragon_photos1






Dans la seconde qui suivit,

L’adversité frappa de sa dextre impériale.

Le jeune adolescent ravi,

Reçut dans la poitrine une entaille fatale.





coeur_dragon_photos5






Un mince fil d’espoir néanmoins subsistait,

Scellé dans le Pouvoir du Maître des Dragons :

Accorder au mourant le plus grand des bienfaits :

La moitié de son cœur en régénération !






coeur_dragon_photos9






Le prix de ce cadeau vital,

Tenait en quelques mots, jurés par le blessé :

Murer la caverne du Mal,

Semer sur le pays justice et vérité.




coeur_dragon_photos8






La promesse exhalée dans l’instant solennel,

N’était qu’hypocrisie et ruse de serpent !

C’est avec volupté que l’instinct criminel,

Etouffa les appels de l’esprit bienfaisant.





coeur_dragon_photos10






De ce jour, le Dragon maudit

Son geste pathogène et le royal félon,

Cherchant en vain, le cœur meurtri,

Comment annihiler le pouvoir du démon.




coeur_dragon_photos11






Lorsqu’il vit approcher la Mort,

Il comprit que ses mains dissimulaient la clé :

L’ultime soupir de son corps,

Verrait le criminel à l’instant expirer !






20/11/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.