Damages, Saison 1, série de Mario Van Peebles

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Damages ",   Saison 1,      2007,

de : Mario Van Peebles, Greg Yaitanes, John Coles... 

avec : Glenn Close, Rose Byrne, Ted Danson, Zeljko Ivanek, Zeljko Ivanek, Tate Donovan, Philip Bosco, Peter Riegert, Noah Bean,

Musique : James S. Levine

*******

    

    Une jeune femme, Ellen Parsons (Rose Byrne), est arrêtée par la police alors qu'elle court blessée, à moitié nue, dans les rues. Retour en arrière, six mois plus tôt. Ellen est engagée par un prestigieux cabinet d'avocats, que dirige avec poigne Patty Hewes (Glenn Close). Rapidement, elle se rend compte que Katie (Anastasia Griffith), soeur de son fiancé David (Noah Bean), semble avoir un lien avec un dossier primordial que traite actuellement Patty. Celle-ci tente de faire comparaître devant la Cour le milliardiaire Arthur Frobisher (Ted Danson), soupçonné d'avoir délibérément dépouillé cinq mille de ses employés par une malversation boursière...

    Universalité des enjeux mise à part, "Damages" est à la justice ce que "24 Heures chrono" est à la sécurité gouvernementale et à la politique. Le tableau vivant d'un panier de requins dont la seule préoccupation est la progression inéluctable, par tous les moyens possibles, vers le but auto assigné, en piétinant sans états d'âme les personnalités adjacentes, et bien sûr sans se laisser dévorer par le concurrent. Dans ce domaine, la pieuvre Patty Hewes, sorte de Miranda Priestly ("Le Monde s'habille en Prada") puissance dix tout en affichant une richesse et une subtilité bien supérieures, fait partie de ces figures impériales que l'on n'oublie pas. Habilement explorée dans ses multiples composantes psychologiques (mielleuse, manipulatrice, autoritaire, rusée, vindicative, persévérante, orgueilleuse, intelligente, diabolique, fragile aussi, très ponctuellement...), elle occupe la majeure partie de l'espace dans cette histoire à multiples rebondissements, à ramifications infinies, genre que savent pondre avec talent les scénaristes contemporains. 

    Infiniment plus haletante que nombre d'intrigues policières, habitée de personnalités croquées avec autant d'intensité que de justesse, construite avec une précision d'horloger, cette série est captivante de bout en bout. S'il doit naître une saison 2, espérons que la qualité magnétique ne faiblira pas ! Un regret (très minime !) : l'absence totale de scènes de procès, souvent génératrices de hautes tensions et de coups de théâtre saisissants,  ce qui ne manque pas de surprendre dans une histoire peuplée d'avocats...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.