Décomposition, poème inspiré du film Amadeus

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

DECOMPOSITION

Poème  inspiré  du  film : " Amadeus " de  Milos Forman

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

amadeus_photos6



Jadis enfant frustré d'un père tyrannique,

Qui ne voyait dans l'art que vaines fariboles,

Tu exauças, Seigneur, mon ardente supplique :

Verser à ton crédit mes vibrantes oboles.



amadeus_photos5






La gloire a couronné mes efforts valeureux,

J'ai célébré Ton Nom en douces mélodies,

Chanté Ton Paradis en thèmes langoureux,

Au sein de mes portées, gravé Ton harmonie.




amadeus_photos2






Aujourd'hui, je suis mort, broyé par un enfant,

Insolent et vulgaire, orgueilleux et vantard.

Il croque dans la vie, futile, triomphant,

S'abreuve de plaisirs et suce Ton nectar.




amadeus_photos4






Qu’ai-je donc fait, Seigneur, pour mériter ta haine ?

Pourquoi m’arraches-tu du piédestal sacré,

Où j’abreuvais mes jours à la riche fontaine,

De ton intarissable générosité ?





amadeus_photos7





Ton regard se détourne de ma dévotion,

Tu jettes la semence de tes majestés,

Sous les doigts facétieux de ce vil mirliton,

Qui vit d’extravagance et de frivolités.





amadeus_photos8






Souffle de ton courroux ou brise messagère ?

Il balaie la poussière de nos traditions,

Se rit de ces lourdeurs fanées, crépusculaires,

Qui font une momie de nos compositions.





amadeus_photos9





Je vous en prie, Seigneur, pardonnez ma colère.

Je me voyais porteur d’un céleste étendard.

A cette heure mes jours ne sont plus que galère,

Je ne suis que mendiant dans le Ciel de Votre Art.





amadeus_photos3






Ses doigts désincarnés, sur le clavier s’envolent,

Transmuent la ritournelle en cantique des anges,

Dressent au firmament la romance frivole,

Des beautés de Ton Ciel égrènent les louanges.




amadeus_photos1





Je te vomis, Mozart,  fossoyeur de ma vie

Tu foules, inconscient, le sol de mes victoires,

T’abreuvant à ma source, aspirant mes espoirs.

Je te vomis, Mozart,  car tu es un génie !





02/02/2004           
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.