Désamour, poème inspiré du film Romance X

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

DESAMOUR

Poème  inspiré  du  film : " Romance X " de  Catherine Breillat

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

romance_x_photos1





D
ans l'arène, ils sont là tous deux.

 

Humant le sang, respirant la poussière, 

Gueule de loup, regard hideux,

Brûlant d'attentes carnassières,




romance_x_photos2








Il observe sa proie, fragile et pantelante.

Le corps ouvert, la tête en feu,

Elle guette l'assaut, la percée fulgurante,

De l'ennemi sauvage et venimeux.




romance_x_photos6








Qui sera le vainqueur de cette lutte à mort ?

Si je t'aime, je meurs de ton ignominie.

Je deviens donc ta chose, et tu joues de mon corps,

Selon les désirs fous de ta tyrannie.




romance_x_photos4








Tu crois me dominer, vil bâtard dérisoire…

Sache que tu n’es rien, pas même un souvenir.

Ton dard est le couteau qui fend le drapeau noir,

Etendu sur la tombe de mon avenir.




romance_x_photos7








Mon ventre est un abîme inconnu,

Une béance étrangère qui m’habite.

Tu n’y seras jamais l’amant bienvenu.

Tu n’es qu’un corps sans nom hérissé d’une bite.





romance_x_photos5








Dans le matin blafard,

J’efface de ma peau l’odeur de ton plaisir.

Je suis l’immaculée, vierge de ton regard,

De tes malsains désirs.





romance_x_photos8








Je te veux, je te hais, je vomis ton pouvoir.

Tu me donnes une vie, je brûlerai la tienne,

Emporte dans les yeux tes rêves illusoires.

Il n’est de notre vie rien dont je me souvienne.







02/03/2004           
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.