" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Destroyer ",          2018,

de : Karyn  Kusama, 

avec : Nicole Kidman, Beau Knapp, Sebastien Stan, Toby Kebbell, Tatiana Maslany, Toby Huss,

Musique : Theodore Shapiro

*******

   

Ne pas lire avant d'avoir vu le film

   Erin Bell (Nicole Kidman) est une femme flic au bout du rouleau. Quelques années plus tôt, son ilfiltration en compagnie de Chris (Sebastien Stan) au coeur d'un gang de braqueurs dirigé par Silas (Toby Kebbell) a tourné à la catastrophe. Or Silas, disparu des radars depuis longtemps, semble être revenu. Elle part à sa recherche...

    La première réussite du film est d'avoir rendu Nicole Kidman totalement méconnaissable ! Et dans un sens qui n'est pas particulièrement favorable. C'est en effet avec une mine de déterrée que l'actrice traverse la majeure partie du film, en incarnant avec une crédibilité de tous les instants cette femme incapable de surmonter les mauvais choix qu'elle a opérés ainsi que les drames qui en ont découlé.

    Des flics au bout du rouleau, façon Martin Riggs ( 'L'arme fatale' ), nous en avons rencontré des centaines dans notre parcours de cinéphiles. Avec plus ou moins de réalisme et d'à-propos. Ici, la question de la justesse ne se pose pas, sauf si l'on veut ergoter sur le fait qu'un agent dans un tel état puisse conserver son poste. Pas de fioritures, de scènes spectaculaires, simplement un scénario solidement construit, parsemé de flashback fort bien intégrés dans le fil du récit, et centré sur les ravages de la culpabilité. Enlaidie, titubante, électron libre en perdition, Nicole Kidman livre une performance marquante, que certains jugeront peut-être excessive dans le glauque. Il n'en demeure pas moins que l'histoire de cette infiltration est suffisamment riche, intrigante, habitée par des personnages solidement caractérisés, et gorgée de rage contenue, pour se révéler captivante.

Film sur IMDB

 Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.