Dexter, saison 5, de Keith Gordon, Marcos Siega

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Dexter,  saison 5 ",

( Dexter,  Season 5 ),         2010,

de : Keith  Gordon, Marcos  Siega...,

avec : Michael C. Hall, Julie Benz, Jennifer Carpenter, Lauren Vélez, David Zayas, Mike Erwin, Keith Carradine, Desmond Harrington, Julia Stiles, 

Musique : Daniel Licht

*******

dexter_saison_5


Saison 1     Saison 2     Saison 3    Saison 4    
Saison 6     Saison 7     Saison 8

    Les aventures de Dexter Morgan (Michael C. Hall) se sont terminées de manière pour le moins tragique à la fin de la saison 4. Nous retrouvons donc l'expert en éclaboussures de sang flanqué d'un petit Harrison ainsi que des deux enfants de sa femme. Ne pouvant habiter la maison qui a vu le drame, il décide de déménager. Pour ce faire, il loue un camion et s'aperçoit qu'à l'intérieur une tache de sang a été effacée. Il n'en faut pas davantage pour que  la curiosité s'éveille...

    Avec le final paroxystique qui clôturait la saison précédente, l'attente de cette suite tenaillait profondément les admirateurs d'une série aussi originale que dérangeante. Et, une fois de plus, le spectateur n'a aucune raison d'être déçu. Le début montre un léger flottement, en osmose avec le coup de massue karmique reçu par Dexter. Heureusement, l'instinct de survie reprend rapidement le dessus sur l'abattement, et le père du petit Harrison trouve à nouveau sur son chemin la personne susceptible de métamorphoser le traumatisé de la vie qu'il est en un être acceptant et gèrant de mieux en mieux sa différence.  Quant aux personnages annexes, ils ne sont pas oubliés, et subissent, eux aussi,  nombre de perturbations et  blessures qui tissent autour du drame central un tissu narratif particulièrement attractif et dense. Avec un dénouement, certes infiniment moins oppressant que celui de la saison précédente, mais aussi inspiré que poignant, l'ultime épisode ouvre la porte à une suite que l'on espère du même niveau narratif et émotionnel.

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.