" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Dexter,  saison 6 ",

( Dexter,  Season  6 ),         2011,

de : Keith  Gordon, Marcos  Siega...,

avec : Michael C. Hall, Julie Benz, Jennifer Carpenter, Lauren Vélez, David Zayas, Mike Erwin, Keith Carradine, Desmond Harrington, Julia Stiles, Mos Def, 

Musique : Daniel Licht

*******

dexter_saison6


Saison 1     Saison 2     Saison 3     Saison 4    
Saison 5     Saison 7     Saison 8

    Dexter Morgan (Michael C. Hall), veuf depuis un ans, est en passe de choisir une école pour son fils. Tandis que des remaniements sont opérés, tant au sein du service de police qu'à celui de certains couples (Maria LaGuerta (Lauren Vélez) et Angel Batista (David Zayas) ont divorcé), un mystérieux tueur met en scène des assassinats particulièrement originaux...

    Cette nouvelle série commence dans ce qu'on pourrait nommer une tranquille routine. Notre justicier-tueur préféré s'interroge sur ses convictions profondes, la possibilité d'une rédemption ( à noter le personnage fascinant de Frère Sam (Mos Def), tout en mettant en sourdine ses pulsions naturelles. L'imagination des scénaristes semble assez paresseuse, remplaçant une véritable tension dramatique par quelques mises à mort spectaculaires. La quantité n'ayant jamais supplanté la qualité, le couple de tueurs, au demeurant assez improbable, est loin de posséder le charisme machiavélique d'un Arthur Mitchell-John Lithgow solitaire (saison 4), par exemple. Tout au moins dans un premier temps. Car l'évolution du récit, aussi bien dans le crescendo événementiel, que dans la prise de conscience de divers personnages ne manque pas de surprendre et de secouer le spectateur. Jusqu'à un dénouement qui provoque une irrépressible et immédiate envie de plonger dans une saison 7 que l'on espère profondément chavirante.

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.