" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Dr.  House ",      Saison  5,         2008,

de : Bryan  Singer, Greg  Yaitanes..., 

avec : Hugh Laurie, Robert Sean Leonard, Lisa Edelstein, Jesse Spencer, Jennifer Morrison, Robin Tunney, Omar Epps,

Musique : Jason Derlatka, Jon Ehrlich

*******

dr_house5


Saison 1    
       Saison 2          Saison 3        Saison 4        Saison 6       Saison 7       Saison 8

    Le docteur House (Hugh Laurie) tente de convaincre son ami Wilson (Robert Sean Leonard), dépressif depuis le décès de sa compagne Amber, de ne pas donner sa démission. Comme il ne réussit pas, il engage un détective pour filer son ancien collègue...

    Notre cher Gregory s'est donc découvert une nouvelle marotte : espionner ceux qui l'entourent. Car, bien évidemment, il ne va pas se contenter du seul Wilson, ce qui aurait été nettement en-deça de son potentiel natif de nuisance. A part cela, quoi de nouveau sous les scyalitiques du service hospitalier ? Les cas difficiles s'amoncellent toujours, le psychisme de House est plus tortueux que jamais, et les échanges verbaux brillent d'un éclat stellaire. Chaque personnage, avec, bien sûr, une mention toute spéciale à Gregory, semble se délecter de mettre en exergue l'évidence suivante : pourquoi suivre un fil psychologique simple, spontané, transparent, compassionnel, lorsqu'on a la possibilité d'opter pour un parcours retors, théâtral, alambiqué, manipulateur et cruel ? Dans le registre du filandreux perfide, voire pervers, les créateurs s'en sont donné à coeur joie et ont réussi à donner naissance à une suite de variations aussi brillantes qu'intelligentes. Il n'empêche que, malgré la présence d'épisodes riches, originaux, émouvants ( le 4, le 9, le 19...), les incessants "je t'aime, moi non plus" entre Cuddy et House flirtent parfois avec l'agacement et/ou le ridicule. Heureusement, les trois ou quatre derniers épisodes semblent annoncer une rupture avec la routine installée, en humanisant le roc House...

 Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.