" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" L'Emmerdeur ",       1973,

de : Edouard  Molinaro, 

avec : Lino Ventura, Jacques Brel, Caroline Cellier, Jean-Pierre Darras, Nino Castelnuovo, Xavier Depraz,

Musique : François Rauber, Jacques Brel

*******

  Lire le Poème correspondant  ?

*******

      Louis Randoni (Xavier Depraz) a promis de faire des révélations fracassantes lors d'un procès à forte implication politique. Une première tentative d'assassinat ayant échoué, Ralph Milan (Lino Ventura), tueur à gages redoutablement efficace, est chargé de supprimé définitivement ce témoin gênant. Milan arrive à Montpellier quelques heures avant le début de la première audience. Pendant qu'il prépare son exécution, un drame se prépare dans la chambre qui jouxte la sienne. François Pignon (Jacques Brel), que sa femme Louise (Caroline Cellier) vient de quitter, a décidé de mettre fin à ses jours...

    On ne présente plus ce petit joyau, maintes fois diffusé à la télévision. Mais, comme pour "Les Bronzés", "La Chèvre", ou autres "Père Noël est une ordure", la dixième vision n'entame même pas le plaisir que l'on éprouve à redécouvrir ce tandem miraculeux. Un scénario  mitonné aux petits oignons par Francis Veber qui ne s'était pas encore lancé dans la saga des François Pignon. Des scènes simplissimes, mais qui mettent parfaitement en valeur les tempéraments opposés des deux protagonistes. Jacques Brel, larmoyant et pitoyable, tutoie le grandiose. Lino Ventura, plus marmoréen que jamais, crache par le regard tous les dialogues qu'il n'a pas à dire. Le rire qui jaillit n'est jamais corrosif, respectant l'humanité des personnages.

    Un régal.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.