Ephémère splendeur, poème inspiré du film Madame Butterfly

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

EPHEMERE  SPLENDEUR

Poème  inspiré  du  film : " Madame Butterfly " de  Frédéric Mitterrand

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

madame_butterfly_photos_film1



Frêle papillon d’or aux élytres diaphanes,

Tu naquis pour l’amour et pour la volupté.

Petite fleur d’azur, qui jamais ne se fane,

Tu es le pur joyau que je veux adorer.



madame_butterfly_photos_film1






A la fin de ce jour radieux et enchanteur,

Qui voit la tendre union de nos deux cœurs aimants,

Le tonnerre s’abat sur ton chaste bonheur,

Par la malédiction de l’un de tes parents.





madame_butterfly_photos_film4






Console ta douleur dans mes bras forts et sûrs.

Oublie les flots de haine qui furent versés.

Que ton souffle s’apaise afin que la blessure,

Se ferme doucement, au baume des baisers.




madame_butterfly_photos_film3






Aspire dans ton corps les chauds parfums du soir.

Ils enivrent ton âme et l’élèvent vers moi,

Qui te protégerai du brûlant désespoir,

D’avoir osé renier tes aïeux et ta foi.





madame_butterfly_photos_film5






Ecoute le silence de la nuit sereine,

Nos mains se sont unies et regardent la nue.

Je prie pour que jamais ne surgisse la peine,

Dans le fond de tes yeux au regard ingénu.






madame_butterfly_photos_film7






Tu t’es abandonnée, confiante et soumise,

Sans percevoir de moi qu’une mine altière.

L’aurore se déploie, et mon corps se dégrise,

Survolant ces demains de plaisir éphémère.





madame_butterfly_photos_film6






Le courage me manque pour te dire adieu,

Trancher d’un simple mot ton amour éternel.

C’est dans un « au revoir » déchirant et odieux,

Que je te remercie d’avoir été mon Ciel.






20/07/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.