" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Escape game " 

( Escape room ),        2019,

de : Adam  Robitel,

avec :  Logan Miller, Taylor Russell, Jay Ellis, Tyler Labine, Deborah Ann Woll,

Musique : John Carey, Brian Tyler

*******

  

    Plusieurs personnes reçoivent en cadeau un cube mystérieux ainsi qu'une invitation pour participer à un escape game. Ben (Logan Miller), Zoey (Taylor Russell, Amanda (Deborah Ann Woll) et quelques autres se retrouvent donc dans un immense bâtiment. Le jeu commence aussitôt, mais il semble plus qu'inquiétant...

    N'importe qui s'en serait douté, même sans avoir lu le scénario ! Le concept n'est pas nouveau depuis "Cube", puisqu'il est même devenu un sous-genre à part entière. Entre 2017 et 2020, on ne compte pas moins de quatre "escape room" sur IMDB ! Dans ce type d'histoire deux critères sont importants. D'une part l'inventivité dans les différentes épreuves auxquelles sont confrontés les joueurs, et d'autre part la sortie de l'histoire. Car s'il est relativement facile pour les fans de jeux vidéo d'accumuler les chausse-trapes et traquenards en tous genres, il est plus souvent difficile d'offrir un dénouement à la fois crédible et original. Dans le premier registre, ce film s'en sort plutôt bien, d'autant plus que son budget était, paraît-il, modeste. En utilisant divers éléments naturels, l'eau, le froid, la chaleur, des distorsions sensorielles, des inversions de plans ( la pièce à l'envers ), le chemin de croix des protagonistes se montre intrigant et générateur d'une angoisse de bon niveau. Rien de transcendant en revanche dans les relations entre les concurrents, toujours fondées sur l'agressivité, la compétition, la peur...

    Reste le second registre. Les scénaristes ont tenté une explication qui se révèle aussi expéditive que fumeuse. Une semi réussite du genre.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.