Le fléau, poème inspiré du film La Chèvre

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

LE  FLEAU

Poème  inspiré  du  film : " La Chèvre " de  Francis Veber

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

chevre_photos3




Je suis détective émérite,

Mes succès ne se comptent plus,

Mais aujourd'hui, je périclite,

Pas la moindre hypothèse en vue !



chevre_photos1







La fille de mon cher patron,

A disparu dans les pampas.

Vous imaginez l'émotion,

De ce désespéré papa !




chevre_photos2








Ne s'est-il pas mis dans la tête,

De m'associer un ostrogoth,

Dont la plus simple historiette,

Se métamorphose en fléau !




chevre_photos4








Sous prétexte que la malchance,

Dont sont atteints conjointement,

La belle et ce nigaud en transe,

Guidera nos pas hésitants !




chevre_photos5








J'ai dû remiser mon orgueil,

Au bureau des objets perdus,

Et je subis dans un fauteuil,

L'histoire de ce détritus, 





chevre_photos6








Qui prétend pallier mes carences,

Par la grâce des catastrophes,

Qui s'abattent avec constance,

Sur ses épaules philosophes !





chevre_photos9








 Voulez-vous la dernière en date ?

Il se crée des sables mouvants,

Et sans le moindre émoi constate,

Que je deviens un peu trop grand !





chevre_photos8








Le pire est encore à venir...

Un tel aveu me déshonore,

Et j'ai bien du mérite à dire,

Que le vieillard n'avait pas tort !





chevre_photos7








Nous avons déniché sa fille,

Au fond d'une case perdue,

Grâce aux folies du joyeux drille,

Bardé d’impulsions saugrenues !





20/05/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.