" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Ghostland ",         2018,

de : Pascal  Laugier,

avec : Crystal Reed, Mylène Farmer, Anastasia Phillips, Emilia Jones, Taylor Hickson, Kevin Power,

Musique : Todd Bryanton

*******


 

Pauline (Mylène Farmer) arrive avec ses deux filles, Beth (Emilia Jones) et Vera (Taylor Hickson) dans une vieille maison léguée par une parente. Dès la première nuit, les trois occupantes sont assaillies par deux fous furieux. Quelques années plus tard, Elizabeth, devenue un écrivain reconnu, reçoit un appel de détresse de sa soeur...

Pascal Laugier est spécialisé, si l'on peut dire, dans l'horrifique et le terrifiant, comme en témoignent ses films précédents, 'Martyrs' ou 'Le secret'. Ce nouvel opus se place dans la droite ligne affectionnée par le scénariste réalisateur. Placée sous le signe de Lovecraft, auteur pour lequel la jeune Beth, passionnée d'écriture, éprouve une vénération sans limites, l'histoire baigne intégralement dans une noirceur et une épouvante permanentes, seulement aérées par quelques scènes dont on se gardera bien de dévoiler la teneur ou le sens. Il ne fait aucun doute que la réalisation, aussi bien que le suspense ou l'imbrication des multiples rebondissements, tiennent la route. Car si les événements, cris, terreurs, apparitions, cauchemars, relèvent du traditionnel, la construction dramatique et l'analyse psychologique ne manquent ni de piment ni d'inventivité. Le mixage des envolées oniriques et des brutales retombées dans le sordide sont tout à fait réalistes et convaincantes.

Un exercice de style aux ambitions limitées, mais réussi.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.