" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Go fast ",         2008,

de : Olivier  van Hoofstadt, 

avec : Roschdy Zem, Olivier Gourmet, Jocelyn Lagarrigue, Julie Durand, David Saracino, Gregory Gadebois, Xavier Maly,

Musique : Alexandre Azaria

*******


    

   Plusieurs membres de l'équipe de l'inspecteur Paoli (Olivier Gourmet) sont abattus par des truands alors qu'ils étaient en planque. Marek (Roschdy Zem), l'un de ses amis, accepte une infiltration dans une bande qui importe cannabis et cocaïne à partir du Maroc et de l'Espagne...

   A vrai dire, on s'en douterait un peu, même si l'histoire est 'tirée de faits réels', le scénario, très classique et superficiel, n'a pas grande importance. Comme l'indique le titre du film, tout va très très vite, le découpage est du saucissonnage, et le spectateur n'a pas le temps de s'intéresser aux personnages, caricatures tellement transparentes qu'elles sont presque interchangeables. L'important est que, à l'image des 'Fast and furious', les bolides vrombissent et que les mâles mettent en évidence leurs taux élevés de testostérone. C'est du brutal, du primaire, de plus pas toujours interprété de façon convaincante (la veuve de Paoli semble aussi affectée que si elle venait de perdre dix euros au Loto !). Un petit polar bruyant et mouvementé qui s'oublie à la vitesse des Audi et Cayenne qui brûlent l'asphalte...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.