Potiche, film de François Ozon

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Grand froid ",     2017,

de : Gérard  Pautonnier, 

avec : Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet, Féodor Atkine, Sam Karmann, Marie Berto, 

Musique : Christophe Julien

*******


    

    Edmond Zweck (Olivier Gourmet) exploite une entreprise de pompes funèbres dans un coin perdu et glacial de Belgique. Malheureusement pour lui, ses employés, Georges Bron (Jean-Pierre Bacri) et le jeune Eddy (Arthur Dupont) sont plus nombreux que ses clients ! Un jour, pourtant, un mort s'annonce. Mais tout ne va pas se passer comme prévu...

    Encore un rôle en or pour Jean-Pierre Bacri, plus taciturne, dépressif et pince sans rire que jamais. L'atmosphère de l'histoire, tout comme le décor et les péripéties, lui offrent un écrin parfait pour distiller ses saillies déprimantes et son pessimisme naturel. Dans cette aventure glauque et froidement sombre, l'inattendu guette à chaque tournant. Pourtant, malgré un retournement de situation dramatique tardif, et pour le moins incongru, tout cela paraît relativement sage, et, paradoxalement, bien tiède. C'est à la fois une qualité, qui permet aux relations de Georges et d'Eddy de se déployer de manière simpliste mais délicate, mais aussi un frein à l'enthousiasme qui se trouve constamment bridé par un manque de rythme et une sagesse un brin paresseuse. Ce n'est pas désagréable à regarder, loin de là, mais, sans atteindre forcément les délires de "Joyeuses funérailles", on aurait souhaité un peu plus de folie dans cette macabre équipée.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier   

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.