" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" L'Homme  de  Rio ",    1964,

de : Philippe  de  Broca,

avec : Jean-Paul Belmondo, Françoise Dorléac, Jean Servais, Daniel Ceccaldi, Roger Dumas,

Musique : George  Delerue

*******

  Lire le Poème correspondant  ?

*******

  Adrien Dufourquet (Jean-Paul Belmondo) arrive à Paris à l'occasion d'une permission. Il se rend chez sa fiancée Agnès Villermosa (Françoise Dorléac) pour jouir en amoureux d'un paisible week-end. Mais la jeune femme est enlevée par de mystérieux Brésiliens et Adrien se lance à leur poursuite. Cette course folle le mène à Rio...

    Malgré une usure inévitable due en particulier à un nombre impressionnant de diffusions télévisées, cette suite d'aventures aussi burlesques qu'invraisemblables n'a presque rien perdu de son charme, de sa fraîcheur, de sa spontanéité et de sa folie.

    Toutes ces pérégrinations délirantes sont portées avec un  souffle juvénile et rafraîchissant par un Belmondo idéal dans la gouaille légère ou désinvolte, ainsi qu'une Françoise Dorléac délicieusement pimbèche. Les péripéties n'ont qu'une importance secondaire, même si le rythme est idéalement soutenu, et abandonnent le premier plan au couple charmant perdu en plein Brésil ainsi qu'aux caprices mondains d'Agnès. Difficile d'oublier sa charmante moue dédaigneuse qui accompagne le célèbre : "Ben... dépêche-toi, j'attends"...

    Une grande réussite du comique d'aventure qui ne sera pas renouvelé avec autant de perfection limpide, l'année suivante, dans "les tribulations d'un Chinois en Chine", au demeurant excellent.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.