The lost city of Z, film de James Gray

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" The lost city of Z ",        2016,

de : James  Gray,

avec : Charlie Hunnam, Sienna Miller, Robert Pattinson, Tom Holland, Edward Ashley, Angus Macfadyen, 

Musique : Christopher Spelman

*******


 

Au début du vingtième siècle, un jeune militaire britannique, pas encore décoré, Percy Fawcett (Charlie Hunnam), marié, père d'un petit garçon, se voit confier une mission étrange :  entreprendre un voyage en Amazonie, afin d'effectuer une cartographie de la frontière entre la Bolivie et le Brésil. En effet, les deux pays se disputent des terres qui produisent une richesse de plus en plus exploitée, le caoutchouc...

En tant qu'explorateur, le véritable Percy Fawcett, né en 1867, n'a pas laissé une trace remarquable, tout au moins pour le non spécialiste. Le film de James Gray lui rend un hommage aussi délicat que passionnant, car la personnalité de l'homme, telle que nous la livre le réalisateur, ne manque ni d'intensité ni de panache. En effet, cette mini autobiographie qui couvre plusieurs décennies, a l'immense intérêt d'offrir une lecture à entrées multiples.

Il y a tout d'abord le film d'aventures exotiques. Embarqué avec deux compagnons dans une expédition plus qu'artisanale, Percy nous entraîne dans une découverte hasardeuse et pleine de risques d'une contrée totalement inexplorée à l'époque. Entre les dangers que représentent les tribus indigènes 'sauvages' et les maladies, il n'est nullement question d'une promenade de santé !

Mais, au-delà de cette lesture primaire, l'histoire nous offre également une personnalité hors du commun. Psychologiquement beaucoup plus riche et complexe que ne le laisserait supposer son état de militaire 'banal', Percy se voit de plus en plus écartelé entre une quête inlassable de l'inconnu, d'un rêve qu'il colore de ses désirs et de ses fantasmes, et l'amour qu'il porte à sa femme Nina (Sienna Miler). Le destin de cette épouse délaissée, et engrossée à chaque fois que Percy rentre de ses explorations, bouleverse par l'humanité et l'abnégation qu'elle manifeste sans faiblesse.

Et puis, enveloppant cette approche intimiste de deux destins hors du commun, se développe une vision sociale totalement inhumaine de ces prétendus 'sauvages' que les membres de la distinguée société de géographie londonienne observent avec un mépris assumé. Les louables efforts de Percy pour laisser entendre à ses collègues que, peut-être, une civilisation riche et évoluée a existé parallèlement à la nôtre dans les secrets de l'Amazonie, auront bien de la peine à percer le cuir de ces 'savants' engoncés dans leurs certitudes et leur distinguée aristocratie.

Une oeuvre captivante, riche, émouvante, dont le dénouement aussi mystérieux que mythique laisse rêveur. La page Wikipedia consacrée à l'explorateur énumère les différentes hypothèses qui ont tenté d'apporter une explication au fait que Percy ne réapparut plus jamais.

                                                                 ( Film visionné sur l'écran d'un Airbus A380, ce qui n'est évidemment pas l'idéal pour une réalsation de ce genre... )

Film sur IMDB

Bernard  Sellier                  

                   

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.