Luther, Saison 1, film de Sam Miller, Brian Kirk...

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Luther ",     Saison 1,      2010,

de : Sam  Miller, Brian  Kirk..., 

avec : Idris Elba, Paul McGann, Warren Brown, Ruth Wilson, Dermot Crowley, Indira Varma, 

Musique : Paul Englishby

*******

luther_saison1

    Le Capitaine John Luther (Idris Elba), réintégré à la suite d'un traumatisme psychologique important, enquête sur l'assassinat d'un couple âgé apparemment sans histoires. C'est leur fille, Alice Morgan (Ruth Wilson), qui a donné l'alerte, mais Luther se rend très vite compte qu'elle est la seule coupable. Faute de preuves, il doit la remettre en liberté. Mais bientôt, la jeune fille agresse l'ex femme du policier, Zoe (Indira Varma), qui vit désormais en compagnie de Mark North (Paul McGann)...

    Sur fond d'enquêtes que l'on pourrait difficilement qualifier d'originales, tant nous sommes inondés par les séries américaines de myriades d'intrigues plus insolites les unes que les autres, cette nouvelle création marque cependant très rapidement sa différence. Les tout premiers affrontements se placent délibérément sur le plan psychanalytique, offrant au spectateur des duels beaucoup plus mentaux que réellement physiques. Ce qui n'empêche d'ailleurs nullement l'irruption ponctuelle de la violence. L'un des atouts de cette première saison, et ce n'est pas le moindre, est de ne pas faire sentir l'artifice de ce choix. Luther est un personnage massif, brutal, habité de démons intérieurs, qui flirte avec des tendances suicidaires, à l'image d'un Martin Riggs ("L'arme fatale") privé de surexcitation humoristique. Relations ambiguës avec une criminelle surdouée, entorses aux règlements, et dramaturgie habilement négociée vers un crescendo haletant, autant d'éléments qui hissent sans problème "Luther" au rang des séries qualitativement remarquables. Il est d'autant plus surprenant que certains détails purement techniques s'invitent fréquemment : en particulier des cadrages déroutants, maladroits, voir flirtant avec des défauts d'amateurs. Quant au générique, avec chanteuse à la voix fluette et neuneu, mieux vaut en faire abstraction...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier   

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.