" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Le maître d'armes ",

( Huo Yuanjia ), ( Fearless ),         2006,

de : Ronny  Yu,

avec : Jet Li, Li Sun, Yong Dong, Yun Qu, Collin Chou, Nathan Jones,

Musique : Shigeru Umebayashi

*******



    1880 en Chine. Huo Yuanjia (Jet Li), alors enfant, voit son père battu au combat par son adversaire. L'enfant se jure qu'il deviendra invincible. Devenu adulte, il gagne effectivement tous ses combats. De nombreux élèves s'accrochent à lui, mais ils pensent plutôt à la boisson qu'à l'étude. Un drame survient un jour...

    Dans la plus pure tradition des films orientaux célébrant les arts martiaux, ( la série des Ip man, sans oublier les inoubliables oeuvres mettant en scène Bruce Lee ), cette création de Ronny Yu offre un florilège d'affrontements à base de poings, de sabres, de piques, de bâtons, tous plus furieux les uns que les autres. Autant dire que les morceaux de bravoure ne manquent pas à l'appel. Les combattants virevoltent dans tous les sens, et Jet Li ne fait pas exception. Mais il a tout de même 43 ans et se révèle un peu empâté de visage. Au bout des premières quarante minutes, le spectateur est aubord de l'épuisement.

   Mais heureusement, une grosse accalmie s'annonce à mi-parcours, et ce qui n'était au début que frénésie et désir absolu de vaincre se mue en une réflexion sur l'humilité et le respect de l'autre. Ce qui nous donne un dernier tiers qui fait la part belle à l'amitié indestructible, ainsi qu'à la reconquête de la fierté d'un peuple victime de guerres civiles et de la main mise implacable des puissances étrangères. Tout cela se clôt par un final proprement tétanisant qui génère un enthousiasme immédiat. Rien que pour ce dernier quart d'heure, le film mérite amplement une place au panthéon des réussites du genre.

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.