Nip/Tuck, Saison 5, série de Ryan Murphy, Elodie Keene

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Nip  / Tuck ",      Saison  5,        2007,

de : Ryan  Murphy, Elodie  Keene..., 

avec : Dylan Walsh, Julian McMahon, John Hensley, Joely Richardson, Roma Maffia, AnnaLynne McCord, Valerie Cruz,

Musique : James S. Levine, Erik Satie

*******

nip_tuck5


Saison 1    
       Saison 2            Saison 3          Saison 4          Saison 6

    Sean (Dylan Walsh) et Christian (Julian McMahon) ont investi tous leurs fonds dans une luxueuse clinique de Los Angeles. Mais les clients se font attendre, et l'argent manque cruellement. Ils décident d'aller à la chasse aux beautés qui souhaitent améliorer leur look. En fait, ils atterrissent dans une série ringarde qui s'intitule "Coeur et scalpel", et deviennent conseillers techniques...

    Avec l'arrivée à Los Angeles, un certain renouveau narratif apparaît. Sans doute conscients qu'il était indispensable de réveiller quelque peu ce qui, au bout de quatre saisons, finissait par ressembler à une routine efficace, les créateurs ont eu la bonne idée d'aérer le récit en insérant des films dans le film. Aussi avons-nous droit à une incursion des deux héros dans une série délicieusement grotesque, ainsi qu'à une téléréalité (Plastic fantastic) dont l'indécence et le rase bitume n'ont rien à envier aux "meilleurs fleurons" du genre. Côté personnages, dans un flot de figures pittoresques plus ou moins déjantées, saluons l'entrée en scène de deux psychopathes de première grandeur, Eden (AnnaLynne McCord), et Colleen Rose (Sharon Gless), dont les talents pervers n'ont aucune peine à faire oublier ceux qu'affichait Ava Moore (Famke Janssen), dans les premières saisons. Et c'est avec une délectation toujours aussi intense que les péripéties plus ou moins dramatiques nous entraînent dans un tourbillon infini de troubles psychologiques et de perversions en tous genres. Même si les trois ou quatre derniers épisodes semblent annoncer un commencement d'épuisement du filon...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.