Noces de fiel, poème inspiré du film Beaucoup de bruit pour rien

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

NOCES  DE  FIEL

Poème  inspiré  du  film : " Beaucoup de bruit pour rien " ( Much ado about nothing ), de  Kenneth Branagh

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

beaucoup_bruit_rien_photos1




B
eautés inassouvies, gracieuses jouvencelles,

Enfermez avec soin la clé de votre cœur,

Accordez aux hâbleurs dont les mots ensorcellent,

Les plaisirs de la chair dans un élan trompeur.


beaucoup_bruit_rien_photos2







Gardez-vous bien, pourtant, d'octroyer à ces fats,

Toujours prompts à trahir la parole jurée,

Le droit de censurer vos intimes ébats,

Et d'enchaîner vos corps à leur autorité.

beaucoup_bruit_rien_photos3








Voyez ces fiers guerriers, auréolés de gloire,

Qui chevauchent, joyeux, dans le soleil couchant.

Ils rêvent d'une nuit au fond de vos boudoirs,

Et de corps langoureux, lascifs ou caressants.

beaucoup_bruit_rien_photos4







Il n’est pas né, le sot en habit de poète,

Dont la langue vipère et le verbe menteur,

Sèmeront, en mon sein, le trouble et la disette,

Capables d’enchaîner mon esprit migrateur.


beaucoup_bruit_rien_photos10








Sous les masques poudrés, dans le secret des âmes,

Bouillonnent sourdement les espoirs ou rancœurs.

C’est la valse des purs, la danse des infâmes,

Les serments éternels, le venin des rumeurs.


beaucoup_bruit_rien_photos5







Dans un regard d’azur, dort l’ennemi cruel,

Sous la parole amie, sommeille la vengeance.

L’angélique passion est illusion mortelle,

Frêle jouet dans les mains de la concupiscence.



beaucoup_bruit_rien_photos7








Au milieu des chansons, des rires et des cris,

Rôde le manteau noir de la Mort souveraine,

En quête des élus dont les noms sont inscrits,

Dans le grand livre d’or des vies élyséennes.


beaucoup_bruit_rien_photos6







Serait-ce la pucelle aux marches de l’autel,

Confondue dans les bras d’un vicieux comploteur ?

Ou ce père meurtri qui, de honte, chancelle ?

A moins que ne postule un nouveau quémandeur…


beaucoup_bruit_rien_photos8







L’orage s’est calmé, la calomnie s’est tue.

Les regards des amants embrasent la matière,

Les corps entrelacés s’élèvent dans la nue,

Cependant que la Mort regagne sa tanière.


beaucoup_bruit_rien_photos9








Amis, dansons la joie, frères, chantons l’amour,

Parons nos lendemains de leurs plus beaux atours,

Et tandis que la fièvre dans l’esprit s’apaise,

Que le volcan des cœurs déchaîne sa fournaise.


15/12/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.