Notes brisées, poème inspiré du film Tu seras un homme mon fils

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

NOTES  BRISEES

Poème  inspiré  du  film : " Tu seras un homme mon fils " de  George Sidney

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

tu_seras_homme_photos1



N
ew York, ville du rêve et de la volupté,

Mes doigts, sur le piano, dansent ta frénésie.

Ta vie devient ma joie, pure virtuosité,

D'un médiocre passé, clémente euthanasie.



tu_seras_homme_photos2






Il est un ange blond, descendu sur la terre...

Ses yeux sont de velours et son âme d'opale.

Elle est le bienfaiteur de ma gloire éphémère,

La source de ma fièvre et mon doux pentothal.





tu_seras_homme_photos3






Son regard s'est penché sur mon insignifiance.

Ses deux bras, tendrement, ont ouvert leur corolle.

Mon cœur s'est engouffré dans cette luxuriance,

Funambule dansant sur une barcarolle.




tu_seras_homme_photos4






La destinée se rit des passions éternelles,

Se joue de nos élans comme de feux-follets.

Sous nos pas s’est ouvert le gouffre intemporel,

Où les rêves dorés s’abîment à jamais.




tu_seras_homme_photos5






Je t’en prie, mon amour, pardonne au désespoir,

Qui corrompt mon esprit, engloutit ma raison,

Et me fait déserter cette ville sans voir,

Le malheureux enfant qui supporte mon nom.





tu_seras_homme_photos7






Sur la mer de l’oubli, dans des contrées lointaines,

Sous le feu des canons qui broient notre délire,

Je tente d’oublier cette harmonie sereine,

Et bâtis le cercueil qui pourra m’engloutir.





tu_seras_homme_photos8






La mort n’a pas voulu de ma triste carcasse,

La paix s’est infiltrée dans mon esprit rebelle.

Colères et tourments graduellement s’effacent,

Au fond de moi s’allume une fine étincelle.





tu_seras_homme_photos6






Triste enfant de l’amour, rejeté par ma peine,

Dans un monde orphelin dépourvu de matrice,

Bientôt, peut-être, enfin, dans un nouvel Eden,

A tout jamais, petit, tu deviendras mon fils.






28/11/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.