" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" On aura tout vu ",           1976,

de : Georges  Lautner, 

avec : Pierre Richard, Miou-Miou, Jean-Pierre Marielle, Gérard Jugnot, Renée Saint-Cyr, Sabine Azéma, Michel Blanc, Valérie Mairesse, Henri Guybet,  

Musique : Philippe Sarde

*******

    

    François Perrin (Pierre Richard) voit son scénario accepté par le producteur Morlock (Jean-Pierre Marielle). Mais celui-ci l'a transformé en porno. Sans être au courant de ce changement, son ami Mercier (Henri Guybet) a proposé un rôle à la fille de son PDG, la très timide Claude Ferroni (Sabine Azéma)...

    Cinq ans avant le jouissif "La chèvre", nous trouvons donc déjà le personnage lunaire et farfelu de François Perrin. Libération des moeurs récente oblige, c'est un Georges Lautner, pourtant plus habitué aux comédies policières ( "Les tontons flingueurs" ), qui est aux commandes. Le film est loin d'être d'une finesse folle, mais il réserve quelques moments de folie qui ne manquent pas de piquant. La scène désopilante dans laquelle Morlock présente à François ses précédentes réalisations, et celle de la répétition du chef de commando débile valent leur pesant de cacahuètes ! Le scénario, en forme de vaudeville un peu osé pour l'époque ( la secrétaire se promène toute nue dans l'appartement de François... ), suit fidèlement les codes du genre, avec portes qui claquent et personnages planqués dans les armoires. Mais c'est un réel plaisir, quarante trois ans plus tard, de découvrir, dans leur prime jeunesse Sabine Azéma bredouillante (c'est le rôle qui le demande !), Michel Blanc, Marie-Anne Chazel, ou encore Valérie Mairesse.

    Un petit plaisir instantané qui ne manque pas de charme.

Film sur IMDB

 Bernard  Sellier Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.