Passé décomposé, poème inspiré du film Retour vers le futur 1

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

PASSE  DECOMPOSE

Poème  inspiré  du  film : " Retour vers le futur " de  Robert Zemeckis

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

retour_futur_photos1




J'ai pour ami le plus génial,

De tous les inventeurs frappés.

Il est un peu fou, c'est normal,

Son ciboulot part en fumée.



retour_futur_photos2







Le respect de la vérité,

M’impose un déplorable aveu :

Einstein, à ses côtés,

N’était qu’apprenti besogneux !




retour_futur_photos4







Son ultime trouvaille en date :

Voyager dans l'éternité.

Avouez que ça vous épate,

Pauvres terriens fort empotés !




retour_futur_photos5







Ce soir verra l'apothéose,

Le couronnement de sa vie.

Pourvu que rien ne s'interpose,

Qui ravage sa théorie.





retour_futur_photos3







Le croirez-vous, bien chers amis,

Une tragédie s'est produite !

Le vieux savant est au tapis,

Et moi je suis en pleine fuite !





retour_futur_photos6







Sûr, je vais perdre la raison,

Me voilà propulsé jadis,

Près de ma mère en pâmoison,

De son futur fils séductrice !





retour_futur_photos7







Pour comble de calamité,

Père à venir est un nigaud,

Boutonneux et déconcerté,

Par ses tsunamis hormonaux !






retour_futur_photos8







Il s'en est fallu d'un cheveu,

Pour que l'ovule infécondé,

Ne me renvoie faire la queue,

En attendant un père prêt !





retour_futur_photos9







 Un imbroglio fort compliqué,

Je m'y perds même par moments !

Cet avenir hypothéqué,

N'augurait rien de rassurant !




retour_futur_photos10







Si vous acceptez un conseil,

Gardez-vous bien de circuler,

Dans les volutes du passé,

Vous risquez un mortel réveil !





26/04/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.