" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Pattaya ",        2016,

de : Franck  Gastambide,

avec : Franck Gastambide, Malik Benthala, Anouar Toubali, Ramzy Bedia, Gad Elmaleh, Sabrina Ouazani,

Musique : --

*******

pattaya

    

    Francky (Franck Gastambide) s'est fait jeter par sa copine Lilia (Sabrina Ouazani). Un jour son copain Krimo (Malik Benthala) lui fait miroiter la possibilité  d'un voyage gratuit à Pattaya. Pour cela, il suffit d'inscrire un nain (Anouar Toubali) de leur quartier à un combat organisé par "Le Marocain" (Gad Elmaleh). Pour le faire accepter, ils lui font croire qu'ils partent pour La Mecque...

    Les vingt premières minutes font illusion. Le rythme est enlevé et, même si les caricatures sont taillées à grands coups de serpe, la mise en bouche ne manque pas de piment. Hélas ! La suite est loin, très loin de réserver la même indulgence, alternant séquences d'un goût de chiottes (c'est le cas de le dire !), scènes affligeantes, atterrantes, voire les deux en même temps. A l'extrême rigueur, en étant très indulgent, il est possible de retenir de cette catastrophe un Gad Elmaleh relativement goûteux en gourou reconverti dans le combat de nains. Mais le plus stupéfiant reste tout de même qu'il s'est trouvé des critiques, et non des moindres (en l'occurrence "Première" !) pour "pleurer de rire" (sic). Scénario indigent, gags d'un mauvais goût navrant, clichés nauséeux à la pelle... A l'évidence, nous n'avons pas du tout les mêmes critères d'hilarité !

    Consternant !

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.