" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Plein soleil ",            1960,

de : René  Clément, 

avec : Alain Delon, Maurice Ronet, Marie Laforêt, Romy Schneider, Elvire Popesco, Erno Crisa, Ave Ninchi,

Musique : Nino Rota

*******


 
                                                                   Ne pas lire avant d'avoir vu le film...

      Tom Ripley (Alain Delon) batifole avec son richissime 'ami' Philippe Greenleaf (Maurice Ronet) en Italie. Ce dernier est vaguement fiancé avec la jolie Marge (Marie Laforêt). Tous les trois décident d'aller en bateau à Raormina. Mais, à la suite d'une dispute, Marge est débarquée à terre et les deux hommes repartent sur le voilier...

    Un grand classique qui a lancé la carrière du débutant Alain Delon. Le personnage de Tom Ripley se retrouve dans plusieurs romans de Patricia Hignsmith et a beaucoup inspiré les cinéastes. Le film de René Clément est le premier à avoir mis en scène sur grand écran le dandy oisif et immoral. Le scénario est d'abord centré sur un trio, mais, rapidement, c'est Tom qui occupe tout l'espace. Pour ses presque débuts, Alain Delon se moule dans cette personnalité trouble avec une aisance et une justesse extrêmes. Tout l'art du récit et de l'observation du personnage est d'osciller en permanence, de manière très subtile, entre les deux faces du 'héros'. L'attitude corporelle, l'intensité du regard (ah ! ces hyper gros plans sur les yeux fascinants de la star et de Marie Laforêt...), l'économie des gestes, tout concourt à enrichir la psychologie de Tom. Ce talent de caméléon provoque chez le spectateur un doute quasi permanent, car, durant une grande partie du film, il lui est difficile de déterminer si le jeune homme est juste un opportuniste criminel ou carrément un assassin profondément calculateur.

    Malgré ses soixante ans, le film n'a rien perdu de sa capacité d'envoûtement. Notons qu'il est assez surprenant de découvrir durant cinq secondes Romy Schneider, alors qu'elle venait tout de même de briller dans la série des "Sissi"...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.