Un poisson nommé Wanda, film de Charles Crichton

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Un Poisson nommé Wanda ", 

( A Fish called Wanda ),      1988,

de : Charles Crichton, 

avec : Jamie Lee Curtis, John Cleese, Kevin Kline, Michael Palin,

Musique : John du Prez

*******

    Lire le Poème correspondant  ?

*******

    Wanda (Jamie Lee Curtis), Otto (Kevin Kline), George (Tom Georgeson) et Ken (Michael Palin) organisent le vol de diamants qui doivent leur apporter la fortune. Mais tout ne se déroule pas exactement comme le prévoyait George, le cerveau de l'affaire. Otto, qui se fait passer pour le frère de Wanda, dénonce son patron qui se retrouve en prison, non sans avoir eu le temps de cacher la clef du coffre où il a dissimulé les pierres précieuses...Comme son avocat, Archie (John Cleese) est le seul en qui il a confiance, et auquel il est susceptible de révéler la cachette, Wanda entreprend de séduire le rigide magistrat. Mais son amant, Otto ne l'entend pas de cette oreille...

    Il serait vain d'entrer dans le détail de cette délicieuse loufoquerie monthy-pythonienne. Le scénario est convenablement ficelé, mais là n'est pas le plus important. Il est impossible de ne pas se régaler devant les gags délirants qui se succèdent à un rythme effréné, et devant les personnages qui rivalisent de  création burlesque.

    Jamie Lee Curtis est adorable en mélange détonant de femme fatale et de précieuse distinguée. Kevin Kline compose un débile frénétiquement stupide et offre de grands moments.  On n'oubliera pas de sitôt, non plus, Michael Palin en bègue amoureux de ses poissons rouges, incapable d'assassiner une petite vieille, devenue témoin gênant. Mais le plus grandiose demeure peut-être John Cleese dans sa composition de magistrat anglais coincé, conservant son flegme britannique, nu, devant un couple et leurs enfants.

     En résumé, une heure quarante de joie simple, mais aussi de fous rires garantis !

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.