" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Première année ",       2018,

de : Thomas  Lilti, 

avec : Vincent Lacoste, William Lebghil, Michel Lerousseau, Benoît Di Marco, 

Musique : Alexandre Lier, Sylvain Ohrel, Nicolas Weil

*******


    

    Benjamin (William Lebghil) arrive en première année de médecine. Il fait la connaissance d'Antoine (Vincent Lacoste), qui tente pour la troisième fois de franchir le goulet d'étranglement que constitue cette année de sélection. Les deux jeunes gens décident de travailler ensemble...

   Si l'ex-policier Olivier Marchal s'est lancé avec succès et talent dans la réalisation de polars, le toubib Thomas Lilti se consacre lui aussi à son domaine de prédilection, la médecine, qu'il connaît intimement. Jusqu'alors, les résultats étaient en dents de scie. Un "Médecin de campagne" exagérément pépère et très moyennement excitant malgré la présence de François Cluzet. Mais, à côté de cela, une saison 1 de "Hippocrate" sacrément enthousiasmante.

    Cette "Première année" flotte entre deux eaux. Comme chacun le sait ou le devine, c'est une période de bachotage et de stress intenses, au cours de laquelle la solidité psychologique est largement aussi importante que la qualité de la mémoire. Le film rend avec réalisme les atmosphères de compétition, de jalousie, mais aussi d'entraide qui se succèdent tout au long de ces trimestres, et parvient à donner une aération bienvenue à la répétitivité obligatoire des situations. Au coeur de ce marathon délirant qui sélectionne de la façon la plus stupide et inhumaine qui soit celles et ceux qui deviendront les guérisseurs de la société, se dresse le tableau d'une belle amitié qui se clôt de manière discrète mais émouvante. Les deux acteurs sont exceptionnels de naturel et de réalisme, mais l'ambition de l'oeuvre se révèle tout de même mince. Nous sommes bien loin de l'intensité dramatique d' "Hippocrate".

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.