Sicario, film de Denis Villeneuve

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Sicario ",          2015, 

de : Denis  Villeneuve, 

avec : Emily Blunt, Benicio del Toro, Josh Brolin, Victor Garber, Jon Bernthal, Hank Rogerson, Jeffrey Donovan,

Musique : Johann Johannsson

*******

sicario

    

    La frontière mexicano américaine est sans cesse un lieu de massacres, souvent liés au trafic de drogue ou au passage de clandestins. La jeune Kate Macer (Emily Blunt), est envoyée sur le terrain, en compagnie de deux hommes ambigus, Alejandro (Benicio del Toro) et Matt Graver (Josh Brolin), afin de légitimer leurs actions contre un puissant membre du cartel de la drogue, Manuel Diaz (Bernardo Saracino). Mais les intentions ne sont pas claires...

    La plongée d'une femme, même formée aux missions à haut risque, dans un milieu purement masculin, et, de plus, en situation de quasi guerre, ne manque pas d'intérêt et de piment. Dépassée par les événements, (ce qui est aussi parfois le cas du spectateur immergé dans une intervention pour le moins nébuleuse), la jeune femme se voit confrontée à l'explosion de sa droiture naturelle lorsque les véritables motivations de ses deux coéquipiers se dévoilent. Pourtant le résultat global ne génère guère l'enthousiasme. D'une part en raison d'une distanciation excessive envers les protagonistes, qui ne parviennent jamais à susciter davantage qu'un intérêt ponctuel. Alejandro et Matt demeurent en permanence des ombres abstraites, dépourvues de chair émotionnelle. Ensuite parce que l'action en elle-même, au demeurant réaliste (une longue scène nocturne en vision infra rouge), laisse étrangement indifférent. Pessimiste (les représentants de "l'ordre" se révèlent aussi sauvages que leurs cibles), souvent opaque, froide, la narration déroule son canevas de manière presque robotisée. Il n'en demeure pas moins que, fondamentalement, l'histoire a le mérite d'offrir au spectateur une plongée, hélas authentique, dans un monde où la vie ne possède aucune valeur. Affligeant !

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.