" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Soupçons ",

( Suspicion ),      1941,

de : Alfred  Hitchcock,

avec : Cary Grant, Joan Fontaine, Cedric Hardwicke, Nigel Bruce, May Whitty, Isabel Jeans, Leo G. Carroll,

Musique : Franz Waxman

******* 

    

    Le jeune et séduisant Johnnie Aysgarth (Cary Grant) fait un jour la connaissance de la ravissante Lina McLaidlaw (Joan Fontaine) au cours d'un voyage en train. Ils se marient bientôt et emménagent dans une luxueuse demeure. Mais, très vite, des soupçons commencent à s'amonceler, car Johnnie ne travaille pas et joue fréquemment aux courses...

   Un autre grand classique d'Hitchcock, un an après le sublime "Rebecca". Nous retrouvons ici le classique mélange d'humour et d'angoisse, cher au 'maître' du suspense. Johnnie est un grand enfant, complètement immature, beau parleur, capable de faire acheter un congélateur à un Esquimau. Lina est une jeune femme soumise, amoureuse, constituant la proie idéale pour tout manipulateur un tant soit peu compétent. L'histoire souffle donc le chaud et le froid, accumulant, avec plus ou moins de crédibilité, les indices susceptibles de conduire le spectateur sur de multiples fausses piste. Comme c'est souvent le cas chez Hitchcock, tous ces fils se révèlent souvent des câbles, et l'on se rend compte combien le style de ce genre de film a évolué depuis quatre-vingt ans. Ce n'est pas désagréable à regarder, loin de là, mais l'artificialité est telle, le préfabriqué est si apparent, que tout cela paraît bien futile.

    Quant à la musique de Franz Waxman, omniprésente, envahissante, tonitruante, totalement déplacée ( on se croirait parfois dans une guerre apocalyptique ! ), elle se révèle horripilante. Un tout petit 4 étoiles...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier   

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.