Tenue de soirée, film de Bertrand Blier

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


" Tenue de Soirée ",       1986,

de : Bertrand  Blier,

avec : Miou Miou, Gérard Depardieu, Michel Blanc, Jean-Pierre Marielle, Bruno Cremer,

Musique : Serge  Gainsbourg

*******


Lire le Poème correspondant  ?

******

Antoine (Michel Blanc) est un paumé. Au cours d'une soirée, sa maîtresse Monique (Miou Miou) lui reproche violemment sa nullité. Intervient Bob (Gérard Depardieu) qui, après avoir calmé la râleuse d'une gifle, s'infiltre dans la vie du couple et entreprend la conquête d'Antoine...

Noir, sulfureux, grivois, désespéré, morbide, paradoxal, choquant, mysogine, les qualificatifs manquent pour tenter d'approcher l'univers de cette oeuvre, dont "Les Valseuses" était, douze ans plus tôt, un brouillon post soixante-huitard et un peu anarchique. Ici, le spectateur est immédiatement plongé dans un monde glauque et nauséabond qui englue le coeur et la raison. Les personnages sont des marionnettes perdues corps et biens dans un quotidien navrant ou artificiel. Porté par un trio d'acteurs grandiose dans la démesure (si Miou Miou et Gérard Depardieu sont remarquables, Michel Blanc atteint des sommets !), ce film ne peut laisser indifférent. Là est d'ailleurs son but et, probablement aussi sa limite.

En effet si le fond et la forme (surtout verbale) sont en adéquation perfaite dans le sordide, les procédés répétitifs martelés par le réalisateur (enchaînement rapide de gueulantes, de tendresse, d'émotion)(voix de stentor, voix de velours, voix de stentor...) transforment la fresque d'une apparente ingénuité spontanée  en un opéra baroque dont l'outrance devient voyante et douteuse.

Une oeuvre remarquable parce que dérangeante à tous points de vue, mais dont la sincérité et l'authenticité intérieure sont un peu sujettes à caution.

Film sur IMDB

Bernard  Sellier               02/05/2003               

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.