Under the dome, Saison 1, série de Brian K. Vaughan, Jack Bender...

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" Under the Dome ",    Saison 1,      2013,

de : Brian K.  Vaughan, Jack  Bender..., 

avec : Mike Vogel, Rachelle Lefevre, Alexander Koch, Colin Ford, Dean Norris, Mackenzie Lintz, Britt Robertson,

Musique : W.G. Snuffy Walden

*******

under_dome1


Saison 2       Saison 3    


A ne pas lire avant d'avoir vu la Saison

  La petite ville américaine de Chester's Hill vit tranquillement avec son shériff, Duke (Jeff Fahey), son élu municipal  Big Jim (Dean Norris), son révérend Lester Coggins (Ned Bellamy), et ses petits secrets. Un jour, un dôme invisible s'installe brutalement autour de la cité, coupant ses habitants de l'extérieur. Dale Barbara (Mike Vogel), surnommé Barbie, se retrouve coincé juste après avoir enterré un cadavre...

    Dans son genre, le pitch de cette série se montre aussi intrigant et original que l'était celui de "Lost" en son temps. N'ayant jamais lu l'ouvrage dont est tirée l'histoire, j'ignore si, comme le disent nombre d'aficionados du livre, la transcription cinématographique a trahi profondément le récit originel. Deux éléments marquants frappent d'emblée. Tout d'abord l'installation du dôme ne manque pas de punch visuel. Ensuite, la présentation basique des personnages ressemble grandement à celle des films catastrophes, ce qui n'augure rien de très bon. Heureusement, le propre d'une série est de se développer dans le temps, ce qui peut autoriser un approfondissement progressif des protagonistes. En ce qui concerne le développement dramatique, les créateurs ne lésinent pas. Les événements se suivent à une cadence (presque trop) soutenue, ce qui est favorable pour le rythme, mais l'est moins pour l'analyse des personnages, propulsés comme des pantins dans un maelstrom de péripéties à l'emporte-pièce. Dans le genre stupéfiant, mentionnons également un épisode pour le moins curieux. Lorsque le missile a explosé, le sol autour du dôme est aussi brûlé que peut l'être la surface de Mercure. Or,  quelques dizaines de minutes plus tard, alors que les deux jeunes médiums se tiennent à proximité du dôme, l'environnement extérieur est redevenu aussi verdoyant que par le passé. Vous avez dit bizarre ?

    Etant donné que le scénario n'apporte qur fort peu d'éclaircissements sur le dôme mystère, le spectateur se retrouve dans le bain archi connu des tensions qui s'exacerbent au coeur d'un microcosme totalement isolé du monde. Il y a les pourris qui ne songent qu'à engraisser leur portefeuille, les fêlés du ciboulot, les apprentis héros, les malades, les trouillards, et, bien sûr un politicien qui rêve d'un pouvoir fasciste... Bref une micro société qui ne présente rien de très original. Cela dit, et bien que la trame s'oriente dangereusement vers une accumulation d'énigmes dont il est peu probable que nous connaissions un jour les clés, le cliffhanger final ne peut que donner une furieuse envie de découvrir la suite...

Film sur IMDB

Bernard  Sellier  

  

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.