Vers empoisonnés, poème inspiré du film Le Nom de la Rose

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

VERS  EMPOISONNES

Poème  inspiré  du  film : " Le Nom de la Rose " de  Jean-Jacques Annaud

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

nom_rose_photos2




J
e suis la Vérité,

L'Unique, l'Ineffable.

Quiconque se soumet,

Mangera à ma table.



nom_rose_photos8







Lorsque l'ombre descend sur les murailles grises,

Quand les massives portes se sont refermées,

Dans le brouillard épais qui ceint la vieille église,

Montent les hurlements des âmes apeurées.




nom_rose_photos3







Je suis Dieu courroucé,

De la joie l'ennemi.

Sera excommunié,

Quiconque me défie.




nom_rose_photos5







Quelques saints érudits, ou qui se disent tels,

Ont décidé que Dieu était un vieillard triste,

Sévère et pointilleux, derrière ses autels,

Pourfendeur de la joie dans tout ce qui existe.





nom_rose_photos7







Je suis un Dieu jaloux,

Vous me devez servir.

Humains, prosternez-vous,

Car tel est mon désir.




nom_rose_photos4







Ces cris de désespoir, ces hurlements de bêtes,

Jaillissent des corps nus que le fouet lacère.

Ils montent vers le ciel au milieu des tempêtes,

Implorant un Seigneur qui parle le tonnerre.





nom_rose_photos6







Vous êtes des pantins,

Pitoyables fantoches,

Indignes d'un destin,

Qui de Moi vous rapproche.






nom_rose_photos9







 Caché dans le tréfonds d'un antique grimoire,

Quelques vers facétieux dont personne n'a cure,

Clament avec verdeur de l'homme la victoire,

Sur la puissante église et ses menées obscures.





nom_rose_photos1








Mon ordre est sans appel,

Moines dégénérés,

Lisez ces mots de fiel,

Et damnés vous serez !





nom_rose_photos10








Mes yeux se sont éteints, Seigneur, mais tu le sais,

Je suis le pieux gardien de ton pouvoir divin.

Quand un premier regard percera le secret,

Je brûlerai ces vers qui libèrent l'humain !





30/04/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.