Vers l'oubli, poème inspiré du film Prisonniers du passé

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Nouvelles

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Chez Ricou...

Merveilleux poèmes

Homme Sweet Home

Livresse.com


Liste des CinéRimes en photos

VERS  L'OUBLI

Poème  inspiré  du  film : " Prisonniers du Passé " de  Mervyn Le Roy

Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...

prisonniers_passe_photos1






N
os yeux se sont croisés dans la ville en liesse. 

Tu semblais si perdu, je n'ai pu résister,

J'ai dirigé tes pas vers mes douces caresses,

Baume cicatrisant des blessures passées.



prisonniers_passe_photos3










Nous avons érigé un nid tendre et douillet,

Au sein des quatre murs d'une vieille maison,

Bien loin de la fureur de ce monde brouillé,

Qui menaçait ta vie et volait ta raison.





prisonniers_passe_photos4










Je voulais dans tes bras explorer l'univers,

Traverser les saisons dans le bleu de tes yeux,

Ton amour éclatait dans chacun de ces vers,

Qui célébraient la vie de nos moments heureux.




prisonniers_passe_photos5










Bien sombre est le destin qui m'accorde l'amour,

Que toute femme un jour rêve de glorifier, 

Pour l'immoler soudain au début du parcours,

Comme si le néant l'avait désintégré !





prisonniers_passe_photos6










Abandonnée de Dieu, veuve de ton sourire,

De la chaude clarté de ton regard aimant,

J'erre, désespérée, en redoutant le pire :

Ignorer pour toujours si tu es un vivant.





prisonniers_passe_photos7










Au sein de la douleur, sur le rebord du gouffre,

Veille un ange de feu qui préserva ma vie.

Il permit que je sois auprès de toi qui souffres,

De ce mal torturant qui s'appelle l'oubli.





risonniers_passe_photos8










Toujours à tes côtés et pourtant solitaire,

J'attends le jour béni de notre renaissance,

Le moment merveilleux où toutes nos prières,

S'uniront dans le ciel de la reconnaissance.







08/04/2003            
       

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web "Spirale d'Amour" est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.