The walking dead, saison 1, film de Frank Darabont

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


" The  walking  dead ",        saison 1,      2010,

de : Frank  Darabont,

avec : Andrew Lincoln, Steven Yeun, Chandler Riggs, Laurie Holden, Sarah Wayne Callies, Norman Reedus,

Musique :  Bear McCreary

*******

walking_dead_saison1

    Un jeune flic, Rick Grimes (Andrew Lincoln), est grièvement blessé en tentant d'arrêter un criminel. Il est hospitalisé et sombre dans le coma. Lorsqu'il reprend conscience, il s'aperçoit avec stupéfaction que la ville entière est peuplée de cadavres et de zombies avides de chair fraiche. Il rencontre un survivant noir indemne, qui survit tant bien que mal avec son fils. Ayant appris que les personnes non infectées ont été regroupées par l'armée aux environs d'Atlanta, Rick décide de s'y rendre pour tenter de retrouver sa femme et son fils.

    Le premier point qui retient l'attention est la crédibilité du récit. Mené avec une lenteur parfois suffocante, il installe un parfum d'authenticité macabre tout à fait saisissant. Le spectaculaire n'a pas sa place, l'angoisse naît sans peine de décors inhabituellement déserts (l'arrivée de Rick à Atlanta  semble presque un copié-collé de celle  de Robert Neville (Will Smith) débarquant à New York dans "Je suis une légende"), le couple de héros ne manque ni de personnalité ni de charisme, les personnages secondaires sont dessinés avec vigueur. Bref, les bonnes qualités ne manquent pas dans cette première et courte saison, même si nous préférons l'inspiration de Frank Darabont dans "Les évadés", ou, surtout, "La ligne verte".

    Un bémol, cependant. Les créateurs semblent manifester une complaisance dérangeante dans la violence graphique envers les zombies. Il est donc crucial de voir comment vont évoluer les personnages et le récit dans les suites, car il est légitime de redouter que cette épopée dramatique et intime se transforme en un polar gore brutalement primaire, dans lequel les malheureux infectés seraient réduits au rôle d'animaux pour abattoir...

Film sur IMDB

Bernard Sellier

 

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.