Le Guide touristique des horreurs artistiques en France, Figeac

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com


Le Guide Touristique des Horreurs en PACA... et ailleurs


Retour à l'accueil du Guide

Les " 1 Crapaud "

Les " 2 Crapauds "

Les " 3 Crapauds "


     

FIGEAC  (46100) : Boulevard du Pin... (Cliquez sur la miniature pour agrandir...)

figeac1.    figeac2    figeac3


La charmante petite cité de Figeac est connue et appréciée pour ses vieilles bâtisses, ses maisons à colombages, ses petites rues qui ont conservé le charme d'antan. C'est la raison pour laquelle l'architecte des bâtiments de France se montre plus que pointilleux lors des travaux ou aménagements. Lors de notre séjour (juin 2014) à l'hôtel du Faubourg, boulevard du Pin, nous en avons été témoins, puisque la nouvelle propriétaire du lieu se voyait contrainte de démonter totalement le conduit d'évacuation de fumée, pourtant établi aux normes en vigueur, pour la simple raison que le dit conduit avait 13 cm2 de surface en trop !!! Alors, par quel miracle incompréhensible, cet architecte scrupuleux a-t-il pu accepter ces hideux "pots" d'arbres qui, c'est le moins que l'on puisse dire, détonent singulièrement dans le paysage ? Sans doute nous est-il impossible, pauvres ignares que nous sommes, de comprendre l'esprit créatif des artistes géniaux qui décorent nos villes...

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.