Les caricatures de Mahomet, Liberté de la Presse et responsabilité

" Images et Mots "

ACCUEIL

LITTERATURE

Liste Poèmes

CinéRimes

Scénarios

Spirale d'Amour

2 vies de J.Lacombe

Les Portes de Janus

Citations

La Goutte & Le Vase

Vie & drogue

Vie & cauchemar

Expérience d'Amour

Grande Invocation

Page J. Salomé

Livres à vendre

Allégorie astrologique

La drogue parle...

Message de l'au-delà

Liste complète

COMMANDER

CINEMA

Liste des Critiques

Commentaires films

Scénarios de films

Poèmes sur films

Musiques de films

Liste complète

NATUROPATHIE

 Composition aliments

 Massages

 Germe de blé

 Le "Virorgène"

 Plantes noms français

 Plantes noms latins

 Fleurs de Bach

 Aromathérapie

 Liste complète

MUSIQUE

Chansons : extraits

Musiques de films

Recette du bonheur

CD à vendre

Rap de "Prométhée"

Classique

Liste complète

PEINTURE

Liste complète

DIVERS

Anti-Guide Touristique

Photos d'animaux

Diaporamas

Calendrier C. Sagan

Réflexion sur le monde

OGM : procès

Nanotechnologies

Devenir Zombie ?

Biodanse

Micro-puce humaine

Liste complète

Nous écrire

LIENS

Vos commentaires

Plan du site

Partenaire de :

Merveilleux poèmes

Chez Ricou...

Livresse.com



Réflexions sur le monde de demain que nous bâtissons aujourd'hui...

Vous trouverez dans cette rubrique des informations succinctes concernant divers domaines qui préparent notre avenir, celui de nos descendants, et... le nôtre si nous considérons que la réincarnation est réelle. Il ne s'agit bien sûr pas de développer des théories scientifiques ni même d'analyser des données qui échappent à nos cerveaux d'humain lambda ! Il s'agit simplement, à travers des anecdotes, livres ou articles, de réfléchir sur ce que la "science" nous prépare et de ne pas assister, totalement passifs, à la fabrication,  par quelques puissances chez lesquelles le mot "désintéressement" n'existe pas, d'une terre à leur convenance financière.


Article publié sur   AGORAVOX


Liberté de la Presse et responsabilité journalistique...

     ( NOTE : Le texte qui suit a été écrit il y a six ans. Mais l'actualité présente (septembre 2012) fait qu'il est, malheureusement, toujours d'actualité, étant donné la sortie quasi simultanée du film américain "L'innocence des Musulmans", et des nouvelles caricatures dans "Charlie hebdo".)

**********

     Les caricatures de Mahomet, publiées dans nombre de journaux, d'abord au Danemark puis dans divers pays européens et, tout récemment (septembre 2012), en France dans "Charlie hebdo", posent à nouveau la question de la censure journalistique.

     Les reporters et journalistes poussent des cris d'orfraie lorsqu'un gouvernement ou un groupe de pression tente de leur clouer le bec. Et, bien souvent, c'est avec raison. L'information devrait être libre. Mais qu'est-ce que l'information ? Ceux qui écrivent pour des millions de personnes, qui couchent sur le papier ou sur l'écran d'ordinateur leurs messages, n'ont-ils pas conscience que leur responsabilité est engagée dans ces actes ? La religion dogmatique, véhiculée par nombre de groupements ou obédiences, a pour effet de faire fuir les libertaires et les soi-disant athées. C'est tout à fait compréhensible. Mais ce n'est pas parce que de petits groupes déclarent s'approprier les volontés divines, que tout est aberration dans la religion véritable, c'est-à-dire celle qui permet de "se relier" à sa conscience profonde. Or celle-ci est pur amour ! 

    Révéler au monde que certains penseurs  de tel ou tel pays sont emprisonnés, torturés, parce qu'ils expriment une vision différente de celle qui est imposée par leur gouvernement,  tenter de donner aux populations déshéritées l'enseignement de base, la possibilité d'opérer des choix personnels  grâce à une connaissance objective du monde et de l'histoire,  ce sont là des actes indispensables et louables. Parce que constructifs. Parce que destinés à libérer l'humain des carcans qui l'emprisonnent physiquement et psychiquement.  Le terrorisme et l'intégrisme naissent de l'ignorance. Et lutter afin que ces petites sources de lumière, dispensées ici et là, grandissent pour devenir... dans quelques siècles, un soleil, est une nécessité.

    Qu'en est-il de publier des caricatures d'un Messie ? Quelle est l'utilité de cette agression ? Bien sûr, il est évident que, pour le véritable mystique, cela n'est d'aucune importance ! Bien plus, il semble infiniment moins grave de se moquer d'un être infiniment supérieur à nous, qui n'a pas plus à faire de nos plaisanteries douteuses, qu'un aigle royal des mouvements du crabe au fond de l'océan, que de ridiculiser un compatriote infiniment plus vulnérable ! Ce qui tend à devenir la routine de multiples émissions télévisées ! Mais il importe avant tout de faire preuve d'un minimum de lucidité. Après tout, les journalistes sont, ou devraient être, pour la plupart, des personnages possédant un minimum de culture, voire, théoriquement, d'intelligence. Or qui dit "intelligence" sous-entend "compréhension".

    Dans notre monde actuel, certains Islamistes sont particulièrement pointilleux (c'est un euphémisme !) sur leur religion. Sans doute est-ce triste, dangereux... Mais le fait est là, indéniable. Les milliers de morts, tant Occidentaux que Musulmans, sont là pour nous rappeler chaque jour cette dramatique réalité. Alors, se pose la question suivante : quel est l'intérêt de provoquer davantage encore cette susceptibilité ? D'accord, cela va faire rire quelques lecteurs. Cela va faire augmenter les tirages de journaux dont la notoriété battait de l'aile. C'est effectivement un aspect à considérer. En face de cela, que se passe-t-il ? Les Intégristes redoublent d'ardeur combative, des manifestations s'allument un peu partout, provoquant des dizaines de morts, et nous ignorons encore de quoi demain sera fait... Pour faire un (mauvais) jeu de mots, on pourrait dire que, sur la balance, sont en opposition, la Bourse et la Vie !

    Où dénicher le constructif dans ce désastre ? Les Intégristes sont de plus en plus Intégristes, des malheureux se font tuer, tout cela pour défendre une soi-disant liberté de presse ? Ceux qui soutiennent une pareille aberration seraient-ils donc inconscients ? Vive la Liberté, bien sûr ! Mais pour que ce mot ait une signification authentique, une condition sine qua non est indispensable ! Que ceux auxquels elle s'applique aient suffisamment d'évolution de conscience pour délimiter eux-mêmes leurs actions ! Bien sûr, un Etat sans police serait paradisiaque ! Bien sûr, un Etat sans censure serait l'Eden ! Mais, pour en arriver à cela, il est d'abord impératif que chaque habitant ait suffisamment développé son être intérieur pour respecter l'autre ! Pour savoir à quel moment son action blesse le voisin. A ce moment-là, oui, il serait possible de supprimer les carcans qui nous emprisonnent. Mais tant que l'ignorance (qu'elle appartienne aux journalistes ou aux religieux) commandera les agissements, tant que le mépris de l'autre guidera nos pensées, l'Etat policier aura encore de beaux jours devant lui !

    Prôner la liberté d'expression, ce peut être noble. Tout dépend ce qu l'on intègre dans ce terme d'"expression". S'il s'agit de se moquer de celui qui est à côté de nous, s'il s'agit d'insulter le voisin parce qu'il ne pense pas de notre manière, s'il s'agit de provoquer volontairement celui que l'on sait enfermé dans des convictions extrémistes, ce n'est plus s'affirmer de manière infantile ou stupide, ce n'est plus désirer son émancipation, c'est se montrer irresponsable, pour ne pas dire criminel ! Et personne ne peut envier la place de ceux qui, pour quelque motif que ce soit, génèrent le négatif et la destruction !

     9/02/2006  mis à jour le 20 septembre 2012

 

Avertissement :  Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition.

Le Site Web " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.